Le centre de supervision urbaine de Chilly-Mazarin a été inauguré

Le centre de supervision urbaine de Chilly-Mazarin a été inauguré

0
PARTAGER
Les représentants des forces de l'ordre sont venus visiter le CSU lors de son inauguration, le 16 mars.

Ils ont désormais des yeux presque partout ! Grâce au 25 caméras de vidéosurveillance déployées sur la commune, les policiers municipaux ont une vision globale en temps réel pour assurer la sécurité publique. Le centre de supervision urbaine a été inauguré le jeudi 16 mars en présence du maire, Jean-Paul Beneytou, et des représentants des polices municipales et nationales.

Une qualité haute-définition, plusieurs écrans de contrôle et vingt-cinq caméras réparties sur la commune : le centre de supervision urbaine de Chilly-Mazarin est à la pointe de la technologie. Inauguré le jeudi 16 mars en présence du maire, Jean-Paul Beneytou, du responsable de la police municipale, Frédéric Tichoux, et des représentants de la police nationale, ce service offre un réel confort de travail aux forces de l’ordre et diminue le sentiment d’insécurité dans la ville.

En effet, en plus de dissuader les éventuels délinquants, il permet d’adapter les interventions, d’identifier et interpeller des malfaiteurs dans le cadre de certaines enquêtes. « L’exploitation des images est immédiate ou différées puisqu’elles sont enregistrées 30 jours, soit le cadre d’exploitation légale« , explique Frédéric Tichoux, dont les services travaillent en collaboration avec le commissariat de Longjumeau. Ce dernier a la possibilité de prendre la main sur les caméras, notamment pour observer l’itinéraire d’individus en cas de fuite.

La municipalité a investi 230 000 euros pour ce dispositif, dont le bilan sera dressé dans six mois. L’objectif est de déterminer s’il y a des points à améliorer ou de nouvelles zones à couvrir.

Plus d’informations à retrouver dans le journal du jeudi 23 mars.

 

LAISSER UNE RÉPONSE