Grève de la faim pour les adjointes

Écrit par Le Républicain de l'Essonne le . Publié dans Epinay-sous-Sénart

M3-2col-Epinay-adjointes

Epinay-sous-Sénart : Après les affiches et les courriers distribués dans les boîtes aux lettres des Spinoliens, Khadidja Seddiki et Sophie Mianne ont franchi une nouvelle étape dans leur combat.

«On ne peut plus exprimer ma souffrance par les mots, on est obligée d’en arriver là », raconte celles qui ont débuté une grève de la faim. Depuis le 25 septembre, Khadidja Seddiki et Sophie Mianne, les deux adjointes dont les délégations ont été retirées, ont installé un camping-car en centre-ville et ne s’alimentent plus. A

vec cette nouvelle action, elles veulent interpeller les députés et les sénateurs sur leur situation. « Nous avons fait beaucoup de sacrifices lors de la campagne pour finalement être évincées comme des malpropres. Nous voulons garantir la démocratie, un maire autoritaire ne peut pas se débarrasser des adjoints si facilement », assure Sophie Mianne.

Les deux femmes devraient demander un débat public à Georges Pujals, le maire, dans les jours à venir. « Je veux qu’il remette son mandat car il ne représente plus la population », ajoute Khadidja Seddiki.

Maryne Vialette