Football : Fleury voit rouge

Football [D1 Arkema] : Fleury voit rouge

0
PARTAGER
Rosemonde Kouassi avait mis son équipe sur de bons rails en première période avant d'être expulsée en fin de match. ©Jérémy Andrieux

Après avoir mené au score, les Floriacumoises ont finalement été tenues en échec par le Paris FC (1-1) vendredi soir au stade Walter-Felder à l’issue d’un derby qu’elles ont terminé à neuf. 

Le FC Fleury 91 n’a toujours pas réussi à battre le Paris FC. Pour leur douzième confrontation avec les Parisiennes (toutes compétitions confondues depuis 2017), les Essonniennes ont en effet dû se contenter du nul (1-1) vendredi soir au stade Walter-Felder. « Au vu de notre prestation, on pourrait être déçu de ce résultat mais, avec les deux cartons rouges, on est finalement content de ce point », commentait le président Pascal Bovis en sortant des vestiaires. Réduites à neuf à la suite de la double expulsion de Léa Le Garrec et de Rosemonde Kouassi (83e), les Lionnes auraient pu en effet perdre la rencontre qu’elles avaient pourtant bien maîtrisée jusque-là.
D’entrée, les Lionnes montrent leurs intentions à l’image Julie Piga dont la demi-volée n’est pas cadrée (2e). Très rapide à la récupération du ballon, Fleury s’appuie sur Kouassi pour mettre le feu dans la défense parisienne comme sur ce contre éclair que l’Ivoirienne ne peut conclure (12e). Et même si Clara Matéo fait passer des sueurs froides au public floriacumois en chipant le ballon dans les pieds de Manon Heil, la gardienne floriacumoise, l’arbitre refuse le but pour une faute préalable de l’internationale tricolore (14e). Une alerte sans conséquence.
Les actions les plus dangereuses restent floriacumoises. Sur un nouveau corner, Le Garrec trouve la tête au second poteau de Piga qui manque le cadre (18e). Mais trois minutes plus tard, Fleury fait mouche. Sur une magnifique ouverture de Le Garrec pour Kouassi côté gauche, l’attaquante ivoirienne résiste à la pression de Soyer pour aller battre Nnadozie de près (1-0, 21e). Avantage mérité que Marine Dafeur aurait pu doubler après un une-deux avec Dominika Grabowska mais sa frappe passe largement au-dessus (36e).
Dans ce derby francilien engagé mais correct, le Paris FC aurait pu aussi égaliser avant la demi-heure de jeu mais la frappe de Gaëtane Thiney est repoussée par Heil (28e).

Le Paris FC égalise et Fleury se retrouve à neuf

La deuxième période repart sur la même intensité. Les Floriacumoises ont plusieurs balles de 2-0 sans pouvoir les convertir. Sur un contre, Grabowska joue mal un trois contre deux avec Kouassi et Louis (47e) avant que Le Garrec ne manque sa frappe qui aurait mérité mieux (52e). Les Floriacumoises se projettent toujours très vite vers l’avant mais manquent d’efficacité. Elles vont le regretter.
A l’approche du dernier quart d’heure, le Paris FC parvient à égaliser sur une frappe de Binaté aux 20 mètres déviée de la tête par Diakité qui lobe sa gardienne (1-1, 73e). Dans la foulée, Fabrice Abriel dépose une réserve technique car l’arbitre a fait reprendre le match alors que deux joueuses de Fleury étaient en train de se faire soigner le long de la ligne de touche sur l’action du but parisien. Frustrées, les Floriacumoises vont alors perdre leurs nerfs à l’image de la capitaine Léa Le Garrec qui écope de deux cartons jaunes en moins d’une minute. Le premier après son tacle sur Le Mouel, le second pour un mot de trop envers l’arbitre. Egalement sanctionnée sur la même action, Rosemonde Kouassi, qui avait déjà écopé d’un avertissement cinq minutes plus tôt, a aussi été expulsée (83e). Mais à neuf contre onze, Fleury a su s’accrocher pour conserver le point du match nul. « Un derby entre Fleury et le Paris FC, c’est toujours spécial, commente Fabrice Abriel. On a essayé de garder la notion de combat. On a fait confiance à l’arbitre. Mais quand un match s’accélère, il ne faut pas perdre le fil… C’est dommage car, à onze contre onze, on avait les moyens de faire la différence. »
Satisfait de la prestation de son équipe, le coach floriacumois devra faire sans Le Garrec et Kouassi pour le prochain match contre le PSG (ndlr : dimanche 25 septembre à 12h45). « On perd deux joueuses décisives mais j’ai encore du monde (Kassi, Konan, Louis, Fontaine) sans oublier Ode (ndlr : Fulutudilu) qui vient d’obtenir son visa et qui sera qualifiée contre le PSG. » Si les Floriacumoises parviennent à mettre la même intensité que face au Paris FC, elles peuvent espérer décrocher un résultat positif chez les vice-championnes de France.

Aymeric Fourel

FLEURY – PARIS FC : 1-1 (1-0). Arbitre : Mme Vanderstichel.
Spectateurs : 626.
Buts : Kouassi (21e) pour Fleury ; Thiney (73e) pour Paris.
Expulsions : Kouassi (83e), Le Garrec (83e) à Fleury.
Avertissements : Kouassi (78e, 83e), Le Garrec (83e, 83e) à Fleury ; Laplacette (34e), Thiney (62e) à Paris.
Fleury : Heil – Fernandès, Diakité, Piga, Levasseur – Le Garrec (cap.), Dafeur – Kamczyk (Fontaine, 66e), Grabowska (Yango, 89e), Kouassi – Louis (Kassi, 56e). Entr. : Abriel.
Paris FC : Nnadozie – Soyer, Butel, Gréboval, Aigbogun – Laplacette (Fleury, mt), Vaysse, Corboz (Le Mouel, mt), Sow (Binaté Soumahoro, 60e) – Thiney (cap.), Matéo. Entr. : Soubeyrand.