Football : Sainte-Geneviève se saborde

Football [N2] : Sainte-Geneviève se saborde

0
PARTAGER
Salya Touré et ses partenaires ont concédé contre Saint-Quentin leur deuxième défaite à domicile de la saison. ©Jérémy Andrieux

Alors que les Génovéfains avaient réussi à ouvrir le score, ils se sont finalement inclinés (1-2) contre Saint-Quentin samedi soir sur la pelouse du stade Léo-Lagrange dans le cadre de la 5e journée de National 2. Les hommes d’Emmanuel Dorado se sont sabordés en deuxième période en finissant à neuf et en concédant deux pénaltys.

« C’était un cauchemar du début à la fin. Je ne retiens rien de cette rencontre. On a été nuls. On a été déficients dans tous les secteurs de jeu. On s’est chié dessus (sic). On est fort aux entraînements et avec la parole mais lorsque le ballon est là, il n’y a plus personne. » C’est avec le regard noir et une colère froide qu’Emmanuel Dorado, l’entraîneur du Sainte-Geneviève FC, s’est présenté en conférence de presse d’après-match. Un message clair, net et précis n’épargnant pas ses joueurs. « Sans mes joueurs, je ne suis rien. Donc s’ils veulent continuer dans le ridicule, on est bien partis. Mais c’est dommage car avec la qualité que l’on a… Mais quand tu ne respectes pas le football, il te punit. »
Après un premier acte vierge, les partenaires de Salya Touré démarrent la deuxième période de la meilleure des manières en ouvrant le score. Bien servi par un délice de corner d’Adrien Fleury, le défenseur central Junior Delgado coupe la trajectoire du ballon au premier poteau et trompe la vigilance d’Alex Mendès, le portier de Saint-Quentin (1-0, 46e). Mais l’euphorie est de courte durée puisque quatre minutes plus tard, Sainte-Geneviève subit un véritable cauchemar.

Deux pénaltys et deux expulsions
Lancé telle une fusée côté droit, Jodinel Nzeza est déséquilibré dans la surface par Thierno Correïa, dépassé par la vitesse de l’attaquant picard. Averti deux minutes plus tôt, le latéral gauche génovéfain rejoint les vestiaires plus tôt que prévu (49e). Hugo Chambon se charge de convertir le pénalty pour Saint-Quentin (1-1, 50e). Mais les hommes d’Emmanuel Dorado ne sont pas au bout de leur peine. Alors qu’ils poussent pour essayer d’arracher les trois points, ils concèdent un second pénalty dans le temps additionnel. La faute à une main décollée dans la surface de Junior Delgado qui écope d’un deuxième carton jaune sur cette occasion. Jodinel Nzeza en profite pour offrir le succès à Saint-Quentin en prenant Vivien Cédille à contre-pied (1-2, 90e+2).
Nul doute que plusieurs changements devraient avoir lieu dimanche prochain sur la pelouse de Nanterre (R1) à l’occasion du 4e tour de la Coupe de France.

Jérémy Andrieux

SAINTE-GENEVIEVE – SAINT-QUENTIN : 1-2 (0-0). Arbitre : M. Lhénoret.
Buts : Delgado (46e) pour Sainte-Geneviève ; Chambon s.p. (50e, s.p.), Nzeza (90e+2, s.p.) pour Saint-Quentin.
Avertissements : Correïa (47e, 49e), Barcelo (54e) à Sainte-Geneviève. Lamamy (35e), Dilemfu (47e), Bellebrahim (54e), Cambrone (90e+1) à Saint-Quentin.
Expulsions : Correïa (49e), Delgado (90e+2) à Sainte-Geneviève.
Sainte-Geneviève : Cédille – Miriezolo, Blazi, Delgado, Correia – Sacko (Keita, 31e), Llambrich (Belkouche, 57e), Fleury (Benaniba, 57e) – Barcelo (cap.) (Furtado, 57e), Meledjé, Touré. Entr. : Dorado.
Saint-Quentin : Mendès – Averlant, Bellebrahim, Pasguay, Bucher – Dilemfu, Lamamy (Sylla, 76e), Donat – Chambon (Viot, 83e), Nzeza, Cambrone. Entr. : Jacquesson.