Orsay : Les professeurs visitent le laboratoire de l’accélérateur linéaire

Orsay : Les professeurs visitent le laboratoire de l’accélérateur linéaire

0
PARTAGER

Pendant une après-midi, et dans le cadre de l’opération « Professeurs en entreprise », des enseignants du département ont eu l’occasion de visiter le laboratoire de l’accélérateur linéaire (LAL) à Orsay. 

L’ambiance était studieuse mercredi 25 novembre. En effet, pendant une après-midi, des enseignants de physique, chimie ou encore sciences, se sont mis à la place des élèves. Les rôles ont donc été inversés et c’est Nicolas Arnaud, chercheur au CNRS et professeur en laboratoire, qui s’est mis à la place du maître.

Dès 14h, ce dernier a expliqué à la quinzaine d’« élèves » présents le fonctionnement du laboratoire d’accélérateur linéaire ainsi que son rôle. Créé en 1956, le laboratoire de l’accélérateur linéaire a été un des plus performants du monde dans le début des années 1960. Aujourd’hui, le grand accélérateur du LAL a cessé de fonctionner car devenu obsolète.

Etude de l’univers et sa composition

« Au LAL, on étudie la cosmologie c’est à dire la composition de l’univers. On étudie également les constituants de la matière, les particules élémentaires », a expliqué Antoine Arnaud. Et ces études sont rendues possibles grâce à la multitude de chercheurs, environ 120, et les nombreux ingénieurs et techniciens, environ 200, qui y travaillent quotidiennement.

Les professeurs ont ensuite visité le site, les yeux écarquillés et le regard passionné. Antoine Arnaud a par ailleurs précisé que le laboratoire recevait de nombreux stagiaires durant l’année, notamment de classe de 3ème. « Il est important que vos élèves comprennent la réalité du fonctionnement d’un laboratoire, ce n’est pas seulement des chercheurs, c’est tout une équipe », a ajouté le chercheur.

 

LAISSER UNE RÉPONSE