Rugby : Massy termine en beauté à Ladoumègue

Rugby : Massy termine en beauté à Ladoumègue

0
PARTAGER
Lester Etien, qui échappe ici à un plaquage, a sûrement disputé son dernier match avec Massy. Il jouera l'an prochain au Stade Français. ©M.B.

Les Massicois ont réussi leur dernière de la saison à domicile en dominant Biarritz (31-24) à l’issue d’un match riche en essais.

Du beau jeu, des essais et une nouvelle victoire contre une équipe du top 6, les joueurs du RC Massy-Essonne ont régalé les 3 000 spectateurs du stade Jules-Ladoumègue vendredi soir contre Biarritz, qui repart bredouille. « On a gagné avec la manière, on ne pouvait pas mieux terminer la saison à domicile devant les partenaires, nos supporters », se félicite l’entraîneur Stéphane Gonin.

Le festival débute dès la 4e minute. Louis Grimoldby conclut une magnifique action en première main partie des 22 mètres massicois (5-0). Mais sur le coup d’envoi, Massy passe au travers. Biarritz récupère le ballon qui file sur l’aile droite jusqu’à Adriu Delai. Le Fidjien, passé par l’Essonne durant la saison 2012-2013, échappe à un plaquage le long de la ligne avant d’aller marquer entre les poteaux (5-7, 6e). L’avantage des Basques est de courte durée. Une pénalité de Girard (10e) permet à Massy de reprendre les commandes.

Complètement décomplexés, les Bleus et Noirs jouent en avançant. Et sur une nouvelle action de classe, Geoffrey Sella inscrit le deuxième essai du RCME (15-7, 17e). Euphoriques, les Essonniens s’offrent le triplé par le 3e ligne Clément Ancely à la suite d’une pénal-touche (22-7, 25e), profitant d’une infériorité numérique des visiteurs. Mais encore une fois, une petite erreur massicoise sur le renvoi remet Biarritz dans le match (22-14, 28e). Les Massicois regagnent les vestiaires avec onze points d’avance grâce à une pénalité de Girard. L’arrière-buteur donne même deux essais transformés d’avance aux Massicois dès la reprise (28-14).

Une avance qui fond très vite après le carton jaune du pilier Antoine Abraham pour un plaquage à retardement. A quatorze, le RCME encaisse dix points en deux minutes dont un essai de Tawalo (28-24, 57e). La dynamique a changé de camp mais Massy ne rompt pas. Les Massicois croient avoir marqué leur quatrième essai mais l’arbitre le refuse. Les Essonniens se mettent toutefois définitivement à l’abri sur une pénalité de Girard qui devient le meilleur réalisateur du Pro D2 (270 points en 23 matchs). Mais son dauphin, le Montalbanais Jérôme Bosviel n’est pointé qu’à deux longueurs alors qu’il joue dimanche contre Dax.

Après Colomiers, Mont-de-Marsan, Grenoble et Perpignan, c’est donc une autre grosse écurie qui est tombée à Ladoumègue. « On peut savourer, on a réalisé un gros match », apprécie Lester Etien, qui effectuait sûrement son dernier match avec Massy. Sorti blessé, le futur joueur du Stade Français ne devrait pas faire le déplacement à Colomiers dimanche prochain. « Je pars sur une bonne note après cinq ans passés ici. C’est sûrement ma saison la plus complète, la plus aboutie. J’ai eu raison de rester un an de plus à Massy. J’ai progressé, j’ai passé un cap », estime le centre de 21 ans, qui suit les traces d’un ancien Massicois, originaire de Créteil comme lui, formé à Massy avant de partir au Stade Français et d’intégrer l’équipe de France. Un certain Mathieu Bastareaud. On souhaite à Lester Etien la même trajectoire.

Aymeric Fourel

Massy – Biarritz : 31-24 (25-14). Arbitre : M. Noirot. 3 000 spectateurs

Evolution du score : 5-0, 5-7, 8-7, 15-7, 22-7, 22-14, 25-14 (mt), 28-14, 28-17, 28-24, 31-24.

• Les points. Pour Massy : 3E Grimoldby (4e), Sella (17e), Ancely (25e) ; 2T (17e, 25e) et 4P (10e, 36e, 44e, 78e) : Girard. Pour Biarritz : 3E : Delai (6e), Nabou (28e), Tawalo (57e) ; 3T et 1P (55e) : Bernard (55e).

• Cartons jaunes : Abraham (51e) à Massy ; Delai (24e) à Biarritz.

• L’équipe de Massy : Girard – Etien (Bituniyata, 69e), Sella (Ratinaud, 53e), Delage, Bituniyata (Rabut, 66e) – (o) Grimoldby, (m) Prier (Roussarie, 51e) – Ancely, Gorcioaïa, Desassis (cap.) (Abadie, 52e-61e) – Madigan (Chauveau, 29e), Cazac (David, 66e) – Kaïkatsishvili (Currie, 50e), Delhommel (Bordes, 70e), Abraham (Abadie, 61e). Entr. : Faugeron, Gonin et Larousse.

• L’équipe de Biarritz : Hamdaoui – Delai, Zachary, Vakacegu (S. Lucu, 70e), Tawalo – (o) Bernard (Burton, 75e), (m) M. Lucu – De Conninck, Manu, Guiry (cap.) – Nabou (Dubarry, 70e), Bastien (Hewitt, 51e) – Leatigaga (Assi, 41e), Chambord (Levi, 55e), Synaeghel (Lourdelet, 62e). Entr. : Quesada et Raïwalui. Non entré : Loustaunau.

LAISSER UNE RÉPONSE