Un train immobilisé pendant deux heures en gare de Montgeron

Un train immobilisé pendant deux heures en gare de Montgeron

0
PARTAGER
Le train était climatisé.

Ce train en provenance de Bourgogne n’est pas le seul a été avoir impacté. Quelle est la procédure prévue par la SNCF ?

Il était 19h42, le 19 juillet, quand le train SNCF 54505 L a pu repartir vers Paris. En provenance de Bourgogne-Franche-Comté, le train voyageurs est resté immobilisé deux heures en gare de Montgeron, en pleine canicule, en raison d’un feu de végétation survenu à proximité des voies ferrées.

Appelés « feux de talus » par la SNCF, ceux-ci peuvent être causés « par des motifs externes comme la foudre pendant un orage, l’écobuage (débroussaillement par le feu mené par les agriculteurs et éleveurs), une cigarette mal éteinte, sans oublier les actes d’imprudence ou de malveillance, ou des motifs internes comme les étincelles créées par le frottement des roues des trains sur les rails lors d’un freinage par exemple« , détaille la SNCF sur son site Internet. Lorsqu’un incendie se déclenche, une procédure se met alors en marche. « Le trafic est interrompu sur la voie, les pompiers sont appelés sur place et l’alimentation électrique est coupée sur le secteur si les pompiers le jugent nécessaire. »

« Tant que rien ne sera fait pour le climat… »

A Montgeron ce jour-là, pompiers et police municipale étaient mobilisés. « La situation est sous contrôle« , rassurait la municipalité via sa page Facebook. L’incendie ne s’est pas propagé en ville. Pour prévenir ces incidents, la SNCF anticipe par « l’organisation d’opérations de débroussaillage manuel et/ou mécanique« , à distance des voies, « la conduite de campagnes de fauchage, de désherbage (avec train ou camion désherbeur), et d’élagage » à proximité des voies, et « l’application d’un traitement chimique préventif, respectueux de l’environnement« , sur les voies et les pistes, afin d’empêcher « la croissance d’une végétation qui pourrait favoriser les incendies« .

Anastasia, 27 ans, était parmi les passagers du train SNCF 54505 L. « Il faut qu’on s’habitue à ce qu’il y ait d’autres retards sur les trains. Tant que rien ne sera fait pour le climat, la situation ne changera pas. » Réaliste. Pour vous informer sur la canicule, notez que le gouvernement a mis en place un numéro gratuit (0.800.066.666).