Breuillet : Terre de football

Breuillet : Terre de football

1
PARTAGER
Le maire avec les deux équipes finalistes, Guingamp et le PSG.

Ils étaient nombreux à supporter les talentueuses joueuses des huit clubs français U19 de l’élite du football féminin réunis dans un grand tournoi.

Samedi 26 août sera donc une date footballistique importante pour deux raisons. La première, parce qu’elle a marqué le coup d’envoi de cette première édition de l’Essonne Cup Féminin organisée par le Paris Football Club et la ville de Breuillet, et qui a réuni des joueuses issues des grands clubs. La deuxième, parce que tous les élus du département étaient présents pour, avant de tâcler le ballon rond, comme le maire juste après avoir coupé le ruban, inaugurer le nouveau terrain de football synthétique à la Plaine des Sports.

Depuis 90 ans, ce lieu emblématique regroupe au fil des ans, un ensemble d’équipements sportifs : terrains de football, gymnase, terrains de pétanque, tennis couvert, city stade, skate park… Régulièrement inondés, ces anciens pâturages en fond de vallée, devenues terres de football par excellence dès 1930, avaient besoin d’un vrai terrain synthétique qui intègre le risque inondations et sa prévention. C’est désormais chose faite et réalisée !

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 31 août.

Le maire de Breuillet avec les deux capitaines des équipes finalistes, Guingamp et PSG.
Une minute de silence a été respectée avant le coup d’envoi en hommage aux victimes de Barcelone et Cambrils.
Le terrain d’honneur est désormais synthétique.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE