Saint-Germain-lès-Arpajon : 42 ans après, une nouvelle école

Saint-Germain-lès-Arpajon : 42 ans après, une nouvelle école

0
PARTAGER
L'établissement ouvrira en septembre prochain.

Mardi 7 mai, les élus germinois et essonniens ont inauguré l’école Simone-Veil, créée dans le quartier des Folies. Dès la rentrée de septembre 2019, elle accueillera dix classes et un centre de loisirs.

Une foule immense, composée de parents, d’enfants et d’élus locaux, s’est massée dans le quartier des Folies ce mardi 7 mai pour inaugurer la nouvelle école Simone Veil. « Cette école sera le cœur battant du quartier, dans une commune jeune et dynamique, assure Norbert Santin, maire. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la joie d’inaugurer une école ! »

Xavier Darcos, chancelier de l’Institut de France et parrain de cette école, a lancé le bal des discours.

Un 6e bureau de vote

L’établissement scolaire accueillera les enfants à la rentrée de septembre 2019 au sein des dix classes et du centre de loisirs. Bien que l’édile germinois aurait préféré une ouverture immédiate. Car ce chantier n’a pas été un long fleuve tranquille : l’arrivée des enfants dans leur nouvelle école, tant attendue, était prévue pour la rentrée 2018. Mais une entreprise du bâtiment a fait faux bond.

« La construction n’a pas échappé aux aléas d’un chantier, avec une durée de travaux passée de 14 à 20 mois, se souvient l’élu. Cette école est annoncée depuis longtemps. Car, à Saint-Germain-lès-Arpajon, la dernière inauguration d’une école remonte à 1977, avec l’école Elsa Triolet. Cela a pris trois ans de démarches et près de deux ans de travaux. » Au total, 5,8 millions d’euros auront été nécessaires pour ériger cette école en bois avec des matériaux bio-sourcés, dont l’aspect extérieur rappelle (…)

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 16 mai.

Les enfants ont pu découvrir leur nouvelle école.

LAISSER UNE RÉPONSE