Essonne : Une Yourte en voyage à Angerville

Essonne : Une Yourte en voyage à Angerville

0
PARTAGER
Le montage de la Yourte s'est fait le 28 septembre.

Jusqu’au 9 octobre la Yourte voyageuse de L’épate en l’air s’est posée sur la place de la mairie d’Angerville. Une semaine riche en animations vous est proposée.

Rassurez-vous vous n’avez pas atterrit chez les mongols. Cette structure bien particulière qui a envahi la place de l’hôtel de ville est un véritable hymne à la culture. Le projet de L’épate en l’air était « d’emmener un petit centre artistique itinérant là où il n’y a pas de structure ».

Le principe de cette yourte réside dans son côté convivial et intergénérationnel. Le montage est participatif, ouvert à tous car « pour les gens le fait de participer leur permet de s’approprier le projet ». Une fois finie la yourte de 50m2 peut accueillir 75 personnes, sur des gradins, avec régie et lumière. « Elle est également chauffée ou climatisée avec une pompe à chaleur », précise un des participants à l’installation.

L’ouverture de la yourte dans une ville est l’occasion d’un projet photographique « art de toi », qui consiste à faire des portraits grand format des habitants qui seront ensuite accrochés dans les lieux public « c’est une manière de dire qu’on est là et que tout le monde peut participer ». Il sera possible de se faire tirer le portrait le samedi 30 entre 10h et 16h, et dimanche de 11h à 16h. Le samedi soir, c’est le conservatoire qui donnera une représentation à 20h30.

Lundi et Mardi, les scolaires sont mis à l’honneur et se succéderont sous la Yourte. Pour un mercredi tout en douceur, la bibliothèque intercommunale déplace ses lectures de contes sous l’installation. Les participants sont invités à apporter leurs spécialités pour un grand goûter participatif. Le partage, c’est l’une des valeurs principale de cette yourte voyageuse.

Il est indispensable de réserver sa place en marie avant chaque représentation.

Retrouvez la suite du programme dans nos éditions papier et numérique du jeudi 5 octobre.

LAISSER UNE RÉPONSE