La Poste : le facteur n’est pas passé, et c’est devenu une...

La Poste : le facteur n’est pas passé, et c’est devenu une habitude

0
PARTAGER
Le centre de tri de Coquerives, à Etampes.

A cause d’une réorganisation des tournées au centre de tri de La Poste de Coquerive, les secteurs de Saint-Martin et de Guinette à Etampes ne reçoivent pas leur courrier tous les jours. Etréchy est également impacté, au grand dam des habitants et des facteurs.

Au centre de tri de Coquerive à Etampes, les lettres s’accumulent. Des panières entières d’enveloppes s’entassent derrière l’accueil de l’établissement. Ce vendredi 20 avril, comme c’est régulièrement le cas ces dernières semaines, les quartiers de Saint-Martin et de Guinette, ainsi que la moitié de la commune d’Etréchy, n’ont pas reçu leur courrier.

Seulement 2 à 3 passages par semaine sur certains secteurs

« Chaque matin, le tri du courrier est fait, mais il n’est pas toujours distribué, raconte un facteur d’Etampes où 25 tournées sont en place, contre huit à Etréchy, également gérées par le centre de tri de Coquerive. Sur les secteurs impactés, il n’y a que deux ou trois passages par semaine. » La cause de ce désagrément qui touche de nombreux habitants ? Une réorganisation des tournées effectuée en février dernier. « Ce changement prévoit des journées glissantes pour les repos, continue une autre employée de La Poste. Si le facteur est en repos le lundi, il le sera le mardi la semaine suivante et ainsi de suite. Mais, quand il n’est pas là, personne ne fait sa tournée, donc il y a du retard. » […]

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 26 avril.

LAISSER UNE RÉPONSE