Janville-sur-Juine : les Enfantastics, sur le chemin de l’espoir

Janville-sur-Juine : les Enfantastics, sur le chemin de l’espoir

0
PARTAGER
Séance de travail avec Kevin, 14 ans, à Arpajon.

L’EPNAK vient de lancer un dispositif itinérant visant à apporter de l’aide aux jeunes autistes.

L’Etablissement Public National Antoine Koenigswarter (EPNAK) accueille en accompagnement spécifique des jeunes de l’IME de Gillevoisin atteints d’autisme. Mais, depuis près de trois mois, la structure a mis en place un dispositif itinérant qui va au plus près des enfants sans solution, exclus des systèmes sociaux et éducatifs.

A la recherche de locaux pour la rentrée

« Si le Sud-Essonne reste isolé de cette problématique avec des chiffres en dessous de la moyenne nationale, 2 000 jeunes autistes sont sans solution en France, confie Noémie Larue, responsable du dispostif Autisme et des Enfantastics, à l’IME de Gillevoisin. Notre nouveau concept est simple : nous allons dans des salles prêtées par les communes où nous effectuons d’abord des bilans, avant de construire un programme individuel avec des jeunes de trois à dix-huit ans. Sur les quatorze enfants que nous accueillons, douze sont non-verbaux. » Un dispositif qui soulage des familles dont l’enfant n’est parfois plus scolarisé ou très peu.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 27 avril.

LAISSER UNE RÉPONSE