Palaiseau : La trilogie d’Equinoxe prend fin

Palaiseau : La trilogie d’Equinoxe prend fin

0
PARTAGER
Les premiers tomes avaient été publiés en 2016 et 2017.

Eric Merlo a publié le troisième et dernier tome de la trilogie le 22 mai.

«Mettre un point final aux romans, c’est quelque chose », avoue Eric Merlo. Emu, l’auteur de la trilogie Tim et le monde d’Equinoxe vient de clôturer son histoire en publiant le dernier tome le 22 mai aux éditions Persée. Après Transola puis Noo, voici Neverma. Le musicien refuse de parler de science-fiction, et préfère volontiers l’appellation « d’aventures fantastiques dans un univers parallèle ». Un monde cylindrique infini du diamètre de la Terre, où le jour et la nuit n’existent pas, remplacés par un horizon lumineux côté soleil et un autre des ténèbres vers l’espace. Dans cet univers, le fan de science-fiction a choisi de faire évoluer quatre personnages : Tim, apprenti luthier, sa couisine Tania, Djowdje, issu d’une secte de hippies et Victor, professeur d’histoire-géographie. « Tim avait seize ans au début du premier tome, à la fin il n’est pas loin de la trentaine », précise le l’auteur.

Particularité de ce troisième tome : l’univers numérique qui accompagne l’histoire. Vidéos, musiques, cartes… Les lecteurs auront la possiblité, à l’aide de QR codes indiqués en début de livre, d’accéder pleinement à ce monde mystérieux. « Bien sûr l’idée n’est pas d’écouter les musiques pendant la lecture. Il faut six heures pour lire un tome, les musiques ne sont pas assez longues. » Une complémentarité que les fans de SF devraient apprécier.

Mélina Fritsch

• Disponible sur Amazon.fr à 23,49 €. Dédicace le samedi 06/07 à la Fnac de la Croix-Blanche, de 14h à 19h.

LAISSER UNE RÉPONSE