Des idées à gogo pour la ferme de Bressonvilliers à Leudeville

Des idées à gogo pour la ferme de Bressonvilliers à Leudeville

0
PARTAGER
Les élus ont pu découvrir le travail d'Engie sur le site, autour du développement de drones volants et au sol.

François Durovray, président du Département, a visité le canton jeudi 16 mai. Avec une première escale à Leudeville à la ferme de Bressonvilliers.

Leudeville ne manque pas d’idées pour la ferme de Bressonvilliers, quelques jours après le départ en avril de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique). « La municipalité l’a récupéré pour l’euro symbolique, commence Jean-Pierre Lecomte, maire. La volonté de la commune est de récupérer du foncier agricole, il y a peu de richesses à Leudeville. C’est un site magnifique. Nous avons un projet de reconversion agricole vers le bio, avec un éleveur déjà identifié pour les 155 hectares qui sont sur Leudeville. L’objectif est d’avoir 400 à 500 ovins sur le site. C’est un projet à développer, pour le moment, on est tout seul, mais d’autres activités vont s’y intégrer. »

Quid de l’aire de grand passage ?

L’édile leudevillois a présenté ces projets aux élus du Département ce jeudi 16 mai, avec la venue de François Durovray, président, Guy Crosnier, président-délégué à la ruralité, ainsi que Nicolas Méary et Sophie Rigault, élus du canton. « La thématique de l’innovation agricole peut être un marqueur du territoire, estime François Durovray. La ferme de Bressonvilliers sera amenée à être un acteur. » Un projet avec la gendarmerie est également sur la table. Pour (…)

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 23 mai.

LAISSER UNE RÉPONSE