Ecole maternelle René Boinier de Cerny : les parents d’élèves montent au...

Ecole maternelle René Boinier de Cerny : les parents d’élèves montent au front

0
PARTAGER
Les parents d'élèves sont prêts à mener d'autres actions pour obtenir un enseignant supplémentaire.

Ce lundi 18 février, deux nouveaux élèves ont fait leur entrée à l’école maternelle René Boinier. Deux classes sont désormais en surnombre, les parents d’élèves s’unissent pour obtenir des moyens supplémentaires.

« Il reste quatre mois et demi cette année : à un an d’entrer en CP, c’est quand même important ! » Comme cette maman, une vingtaine de parents d’élèves ont investi l’école maternelle René Boinier ce lundi 18 février. En cause : l’arrivée de deux élèves, qui place deux classes de grande section en sureffectif. « Nous l’avons su avant Noël, on a voulu prévenir l’Inspection académique et anticiper le dépassement des seuils, mais rien n’a bougé, assure l’une des porte-paroles des parents d’élèves. Deux classes de CM2 sont à 32 élèves, et deux autres sont à 31. On a besoin de monde pour nos enfants. »

Lors de la rentrée scolaire de septembre, l’école René Boinier n’avait pas bénéficié d’une ouverture de classe, car en dessous des seuils pour un élève. Une limite désormais dépassée. « L’enseignement ne peut pas être de bonne qualité avec autant d’enfants par classe, poursuit cette maman. Ce sont des années importantes, où ils apprennent à lire et à écrire. »

Un rendez-vous avec l’inspectrice académique ce mardi

Des parents d’élèves qui peuvent compter sur le soutien de la municipalité. « Cela fait plusieurs années que nous sommes sur des ouvertures de classe, puis des fermetures, souffle Stéphanie Mittelette, adjointe en charge du scolaire, présente à l’école ce lundi matin. L’an passé, nous avions eu une fermeture sur cette école, puis un enseignant supplémentaire détaché en cours d’année. Nous sommes retombés à quatre classes en septembre, alors on s’y attendait, on savait que la limite allait être dépassée. Nous voulons défendre la qualité de l’enseignement à Cerny. » Ce problème de surnombre ne cessera pas sur Cerny, « avec les nouveaux logements qui vont être livrés avant l’été, cela risque d’être compliqué », reprend-elle.

Après avoir été reçus par l’inspectrice de la circonscription ce lundi, les parents d’élèves ont obtenu un rendez-vous avec la directrice académique mardi 19 février. « Ils nous proposent de mettre quelqu’un de façon ponctuelle le matin, c’est-à-dire lorsqu’un remplaçant sera disponible !, précise les représentants des parents d’élèves. A voir la fréquence de cette aide… »

LAISSER UNE RÉPONSE