Essonne : un P’tit Molière pour la Menneçoise Laetitia Lebacq

Essonne : un P’tit Molière pour la Menneçoise Laetitia Lebacq

0
PARTAGER
Laëtitia Lebacq (au centre), avec son prix.

Ces prix récompensent les productions théâtrales jouées dans des salles de moins de 150 places. La Menneçoise a reçu le sésame de la Meilleure Comédienne.

Un « coup de tonnerre, puis une immense fierté ! » Laetitia Lebacq, comédienne et metteuse en scène, a remporté ce lundi 10 décembre deux prix lors de la cérémonie de remise des P’tits Molières au théâtre de Ménilmontant à Paris : meilleure comédienne et meilleure scénographie pour l’adaptation de La lettre d’une inconnue de Stefan Sweig qu’elle joue depuis 2016. La première, c’était justement chez elle, à Mennecy.

Les P’tits Molières récompensent depuis 2013 les productions théâtrales jouées au moins vingt fois devant des salles de moins de 150 places. « On l’espère ce prix, mais on se prépare à ne pas l’avoir pour gérer au mieux l’éventuelle déception, alors lorsqu’on entend son nom, c’est une explosion de joie et de surprise indescriptible, sourit cette Menneçoise, en résidence artistique dans sa ville, qui a monté sa compagnie Strapathella après trois années au Théâtre national de Strasbourg. Ce prix, c’est une reconnaissance. Voilà seulement deux ans que nous produisons notre travail à Paris, recevoir une telle récompense, c’est une reconnaissance énorme et un coup de projecteur formidable pour nous. » Laetitia Lebacq n’oublie pas de mettre en avant le « merveilleux » travail de Murielle Lavialle (décor) et Sandra Pinto-Régal (chorégraphie) qui ont contribué à l’obtention du prix de la meilleure scénographie.

De retour à Mennecy au mois de mai

Et maintenant, quel avenir pour sa pièce ? « J’espère que nous pourrons lui créer une belle tournée dans toute la France et pourquoi pas à l’étranger dans des festivals francophones », reprend-elle. Première étape les 23 et 24 mars à Fontainebleau, au théâtre de l’Ane vert. En parallèle, elle met actuellement en scène le spectacle « En construction » de José Cruz, un humoriste. Le 10 mai, elle sera de retour au théâtre de Mennecy pour « La putain respectueuse », de Jean-Paul Sartre. Avant d’y revenir dans quelques mois, pour la pièce qui la rend actuellement célèbre. « Jean-Philippe Dugoin-Clément m’offre la joie de rejouer ma « Lettre d’inconnue » dans sa nouvelle mise en scène pour la saison 2019-2020. La boucle sera bouclée. Quel bonheur », conclut Laetitia Lebacq.

Retrouvez cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 20 décembre.

LAISSER UNE RÉPONSE