Athlétisme : PML remporte le meeting de Montreuil

Athlétisme : PML remporte le meeting de Montreuil

0
PARTAGER
Pascal Martinot-Lagarde, vainqueur du 110 m haies du meeting de Montreuil mardi soir. ©A.A.

Deux Essonniens étaient engagés mardi soir au meeting de Montreuil. Pascal Martinot-Lagarde (ES Montgeron) s’est imposé sur le 110 m haies en 13″23 alors que Pauline Pousse (Athlé 91) a pris la 4e place du concours du disque avec un jet à 59,33 m.

Avec son gabarit (1,89 m, 85 kg), Pascal Martinot-Lagarde répète souvent qu’il préfère le vent de face. Le hurdleur doit en effet rétrécir sa foulée dès qu’Eole souffle un peu trop fort dans son dos car il arrive trop près des haies. Mardi soir, la théorie s’est encore vérifiée lors du meeting de Montreuil, 2e étape du circuit Pro Athlé Tour. Le sociétaire de l’ES Montgeron a cassé beaucoup de haies, ce qui ne l’a pas empêché de s’imposer en 13″23 devant le jeune Aurel Manga (13″25). Un chrono qui ne sera pas homologué car il y avait trop de vent (2,6 m/s). « A Rome, je m’étais trop jeté dans les barrières (2e en 13”29). Ce soir, je voulais faire la même course mais en version propre. Mais je suis tombé sur une « vague » de vent… Ce n’est pas tolérable de faire des courses où je tape autant car le futur champion olympique, lui, ne « tapera » pas. Il y a donc encore du boulot », reconnaît PML, qu’on ne devrait pas revoir avant les championnats de France, les 25 et 26 juin à Angers.

De son côté, Pauline Pousse est toujours en quête des minima olympiques après son jet à 59,33 m, mardi en ouverture du meeting de Montreuil. « Je manque le début de mon concours avec deux grosses fautes techniques sur mes deux premiers jets. Techniquement, ce n’est pas terrible en ce moment et pourtant je me sens en forme. J’ai les jambes mais je me suis fait une blessure au dos. Et depuis je lance de manière trop crispée au niveau du haut du corps. J’ai les moyens d’aller très loin. Je suis très frustrée », a commenté la vice-championne de France, qui disputera le meeting d’Angoulême ce mercredi 8 juin puis le meeting de Cergy-Pontoise, le mardi 14 juin, et le meeting de Beaupréau le samedi 18 juin. Mais le rendez-vous en Anjou sera le seul des trois dont les performances seront comptabilisées pour les minima olympiques

LAISSER UNE RÉPONSE