Judo : Gahié et Keita, derniers rescapés au Paris Grand Slam

Judo : Gahié et Keita, derniers rescapés au Paris Grand Slam

0
PARTAGER
Marie-Eve Gahié est en repêchages pour tenter de décrocher une médaille de bronze. ©A.A.

Après une première journée sans médaille pour la délégation essonnienne, la deuxième journée du Paris Grand Slam s’annonçait prometteuse ce dimanche à l’AccorHotels Arena. Mais après quatre heures de compétition, seule Marie-Eve Gahié (-70 kg, FLAM 91) et son camarade de club, Ibrahim Keita (-90 kg), restaient en course pour une médaille.

Qualifiée pour les demi-finales, la médaillée de bronze des derniers championnats d’Europe s’est fait piéger au sol par la Britannique Sally Conway et devra passer par les repêchages pour décrocher une place sur le podium. Comme le champion de France des moins de 90 kg. Mais pour sa première participation au Paris Grand Slam, le natif de la cité de la Butte Rouge à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) a déjà un réalisé un très beau parcours. Il a dominé successivement le Moldave Eugen Matveiciuc, le Canadien Louis Krieber Gagnon et Mihail Marchitan (Emirats Arabes Unis). Malheureusement, il a manqué de « caisse » pour se défaire du Japonais Kenta Nagasawa qui l’a immobilisé au sol après trois minutes de combat.

En revanche, les autres Essonniens en lice, moins Quentin Joubert (-81 kg, Sainte-Geneviève Sports) forfait en raison de côtes douloureuses, ont été battus très tôt. Ses partenaires de club, Julian Kermarrec (-90 kg) et Jean Sébastien Bonvoisin (+100 kg) ont été battus dès le premier tour, respectivement contre l’Allemand Eduard Trippel et le Japonais Yusei Ogawa, vainqueur de la Coupe Kano en décembre dernier. Cédric Olivar (-100 kg, Sainte-Geneviève Sports) a chuté au deuxième tour contre le Biélorusse Mikita Sviryd, médaillé continental junior en 2016. Mais la grosse déception du jour est l’élimination d’Alexandre Iddir (-100 kg, FLAM 91) dès le deuxième tour contre le Suédois Martin Pacek, 14e mondial à la ranking.

A.F.

LAISSER UNE RÉPONSE