Ris-Orangis : Le rugbyman retrouvé mort serait tombé dans le vide

Ris-Orangis : Le rugbyman retrouvé mort serait tombé dans le vide

0
PARTAGER
Le corps sans vie du joueur de l'USRO a été retrouvé au matin par le gardien du stade.

Agé de 22 ans, le joueur de l’US Ris-Orangis a été retrouvé mort le lundi 3 avril, par le gardien du stade Latruberce. Suite à l’autopsie réalisée ce mardi 4 avril, le corps présente de nombreuses lésions internes, comme si la victime était tombée dans le vide.

C’est une macabre découverte. Un jeune rugbyman de 22 ans, licencié à l’Union sportive de Ris-Orangis (USRO), a été retrouvé mort par le gardien du stade Latruberce, vers 8h du matin, ce lundi 3 avril. Le corps dénudé, à quelques pas du club house et d’une antenne relais, comportait plusieurs traces de coups au thorax et à la tête. Les premiers éléments de l’enquête laissaient penser que les traces avaient été commises par un objet contondant. Mais l’autopsie, réalisée le mardi 4 avril, semble écarter la piste criminelle. En effet, elle confirme des polytraumatismes, comme si le jeune homme était tombé d’un point très élevé. « Nous avons d’abord pensé qu’il n’avait pas pu grimper au sommet de l’antenne car l’accès est grillagé et cadenassé. Or, avec un peu de gymnastique, il est possible d’escalader à un endroit pour ensuite monter sur le poteau », précise le parquet d’Evry, soulignant que « les blessures sont trop importantes pour être de simples coups ».

Une chute identique à sept étages

Domiciliée à Draveil, la victime aurait donc chuté de 25 mètres de haut, l’équivalent de sept à huit étages d’un immeuble. Ce qui expliquerait le foie fracturé, les vertèbres cassées et les nombreuses contusions. En revanche, la mœlle épinière n’aurait pas été touchée. « Peut-être qu’il a pu ramper ou bouger avant de mourir sur place », ajoute une source proche de l’enquête.

LAISSER UNE RÉPONSE