Essonne : Ecclo, du sur-mesure pour la planète

Essonne : Ecclo, du sur-mesure pour la planète

0
PARTAGER
Rémy Renard, au sein de la boutique éphémère "Le 62" à Lardy.
Rémy Renard lance Ecclo, une marque de vêtements confectionnés avec des tissus déjà existants. Le tout dans une optique écologique et de réduction des marges.

 

Créer sa marque de vêtements, Rémy Renard a toujours « eu cette idée dans un coin de sa tête ». Son expérience en tant que chargé de mission Développement Durable à Lardy l’a conforté dans sa voie : ce sera une marque de vêtements respectueuse de l’environnement. Concrètement : Ecclo, sa marque, rachète des rouleaux de tissus inutilisés, allant de « 50 à 500 mètres de long », précise ce Fertois né à Palaiseau. Le tout pour fabriquer toutes sortes de vêtements, du tee-shirt à la jupe en passant par les pantalons.

Une campagne participative en ligne

« Il y a un nombre important de rouleaux de tissus stockés en France qui ne sont pas utilisés, poursuit-il. Soit parce qu’ils ont été produits en trop grande quantité, soit car ils ne conviennent pas aux marques ou qu’il y a un défaut. Il y a donc de la matière pour faire des vêtements et aucun intérêt à en créer de nouvelles ! On ne voit pas tout ce qui se passe derrière la fabrication d’un vêtement. C’est une opportunité pour valoriser le tissu, dans une démarche gagnant-gagnant, pour nous et ceux qui stockent. » Et ainsi préserver notre planète.

 

Car, pour promouvoir sa marque Ecclo, Rémy Renard s’appuie sur des chiffres édifiants qui font froid dans le dos ! Pour fabriquer les 80 milliards de vêtements produits chaque année, 70 millions de barils d’essence, 330 tonnes (…)

 

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 14 mars.
Des vêtements confectionnés en fonction de la demande (capture écran du site internet d’Ecclo).

LAISSER UNE RÉPONSE