Rugby : Massy démarre l’année 2018 du bon pied

Rugby : Massy démarre l’année 2018 du bon pied

0
PARTAGER
Les avants massicois ont réalisé une prestation de haut vol, notamment la 1re ligne Kaikatsishvili-Delhommel-Abadie (au premier plan). ©M.B.

Les Massicois ont réussi leur retour à la compétition en s’imposant contre Grenoble (37-14) vendredi soir au stade Jules-Ladoumègue lors de la 18e journée de Pro D2.

Après Colomiers (18-11) et Mont-de-Marsan (12-6), c’est un autre cador du Pro D2, Grenoble, qui est tombé au stade Jules-Ladoumègue vendredi soir (37-14). Les Isérois ont subi la loi de Massicois regonflés à bloc après une dizaine de jours de vacances à l’image des avants, auteurs d’un match énorme en mêlée. « On a été hyper efficaces dans ce secteur de jeu, apprécie Benoit Larousse, le coach des avants. On se posait la question si on était capables de jouer en hiver, on a montré ce soir que oui en faisant preuve d’une grosse agressivité en défense et en se montrant performant en mêlées et sur ballons portés. »

Excepté la toute première mêlée du match sur laquelle les avants grenoblois ont obtenu un coup franc, ces derniers ont été « mangés » par leurs homologues massicois sur l’ensemble de la rencontre. En première période, les pénalités pleuvent à chaque mêlée. A se demander si les Essonniens ne faisaient pas exprès de commettre des fautes de main pour mettre à mal leurs adversaires qui n’auront mené que sept minutes. Sur leur première incursion dans les 22 mètres massicois, les Isérois ouvrent la marque sur une pénalité de Latorre (0-3, 3e). Le duel à distance entre le Grenoblois, passé par Massy durant la saison 2014-2015 et son ancien coéquipier Thomas Girard a tourné court. Si Latorre est remplacé à la pause, le buteur massicois s’est encore illustré, réussissant huit de ses dix tentatives pour un total de vingt-deux points au pied qui en font désormais le deuxième meilleur réalisateur du Pro D2 (165 points) derrière le Montalbanais Jérôme Bosviel (194 points). Entre la botte précieuse de Girard et des avants affamés à l’image du talonneur Youri Delhommel, auteur du premier essai de son équipe à la suite d’une cocotte dont il s’extirpa pour aller aplatir après une course d’une vingtaine de mètres (16-6, 32e), rien ne pouvait arriver à Massy vendredi soir. Alors que la sirène vient de retentir, annonçant la mi-temps, Katz tente un drop qui échoue sur le poteau. A la réception, un joueur grenoblois se met à la faute. Face aux poteaux, Girard ne manque pas l’occasion de donner trois points de plus à son équipe (19-6 à la pause).

Et contrairement à leurs dernières sorties à domicile (défaite 27-19 contre Béziers, victoire 13-9 contre Carcassonne), les Massicois ont su se montrer constants sur 80 minutes. « Les joueurs se sont remis en cause. Ils ont su maintenir un niveau d’exigence dans un secteur durant tout un match. On n’a pas eu de temps faibles », se félicite Stéphane Gonin, le coach des trois quarts. Même si Grenoble revient à huit points après un essai de Godener au ras (22-14, 57e) — deux minutes plus tôt, Delage avait évité un premier essai en poussant Hayes en touche —, Massy garde le cap et assure sa victoire en six minutes grâce à deux essais de Naïkadawa (68e), de retour de blessure, et Sella (74e). Les supporters massicois en redemandent même, exhortant leurs favoris à aller chercher le bonus offensif. Mais les joueurs du RCME se contentent de ce premier succès de l’année 2018. « Il va falloir rééditer ce genre de match durant ce bloc face à des adversaires directs pour le maintien (Vannes, Bayonne, Dax, Nevers) », prévient Benoit Larousse, déjà tourné sur le prochain déplacement en Bretagne où les Massicois espèrent faire un coup.

Aymeric Fourel

Massy – Grenoble : 37-14 (19-6). Arbitre : M. Clavé (comité Armagnac-Bigorre). 1 813 spectateurs.

Evolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 9-3, 9-6, 16-6, 19-6 (mt), 22-6, 22-9, 22-14, 25-14, 30-14, 37-14.

Les points. Pour Massy : 3E Delhommel (32e), Naïkadawa (68e), Sella (74e) ; 2T (32e, 74e) et 6P (10e, 18e, 22e, 40e+2, 46e, 61e) : Girard. Pour Grenoble : 1E Godener (57e) ; 3P : Latorre (3e, 25e), Francis (49e).

Carton jaune : Talakaï (26e) à Grenoble.

L’équipe de Massy : Girard – Sella, Delage (Ratinaud, 70e), Delbouis, Dumas – (o) Katz (Grimoldby, 76e), (m) Prier (Roussarie, 76e) – Ancely, Gorcioaïa (Naïkadawa, 57e), Desassis (cap.) – Madigan, Cazac (Azagoh, 72e) – Kaïkatsishvili (Currie, 65e), Delhommel (Acosta, 59e), Abadie (Soave, 65e). Entr. : Faugeron, Gonin et Larousse.

L’équipe de Grenoble : Jasmin (Gélin, 70e) – Guillemin (Taumalolo, 29e-37e), Taufa, Hunt (cap.), Jacquelain – (o) Latorre (Francis, 41e), (m), Saseras (Mélé, 46e) – Alexandre, Godener (Swerling, 65e), Hayes – Fifita (Nkinsi, 56e), Uys – Oz (Edwards, 76e), Fourcade (Mas, 70e), Talakaï (Taumalolo, ). Entr. : Glas et Sénékal.

LAISSER UNE RÉPONSE