Essonne : le tabac-restaurant de Bouville attaqué à la voiture-bélier

Essonne : le tabac-restaurant de Bouville attaqué à la voiture-bélier

0
PARTAGER
La façade porte les stigmates de l'attaque nocturne.

Les faits se sont produits dans la nuit du jeudi 4 au vendredi 5 janvier aux alentours de 4h du matin.

Les individus se sont rendus sur les lieux équipés de deux véhicules. Après avoir tenté de forcer, vainement, la porte d’entrée de l’Oriflamme, ils ont défoncé la vitrine avec une voiture-bélier.

« Tout le tabac a été dérobé. Je n’ai pas encore fait le compte, mais cela correspond à une valeur allant entre 30 et 40 000 € », confie Danielle Chauvet, la propriétaire de l’établissement, encore KO face à l’ampleur de la catastrophe.

Une plainte a évidemment été déposée auprès de la Gendarmerie nationale qui a procédé aux premières investigations sur ces méfaits. Le local a été restitué à 11h à Danielle Chauvet et celle-ci, épaulée de plusieurs personnes venues l’aider, a pu commencer à nettoyer les dégâts.

« L’objectif est maintenant de sécuriser rapidement les locaux et de redémarrer l’activité le plus vite possible », confie-t-elle. Outre le tabac qui a été dérobé, derrière la vitrine que les malfaiteurs défoncée, se trouvait toute la vaisselle du restaurant.

Bref, ce sont les deux activités qui portaient l’Oriflamme qui ont pris un coup cette nuit. Une bien mauvaise nouvelle pour ce qui est le seul commerce de Bouville et des villages alentours.

Les restes de la façade de l’Oriflamme ont été évacués vendredi après-midi.

LAISSER UNE RÉPONSE