L’Essonne dit non au racisme dans le sport

L’Essonne dit non au racisme dans le sport

0
PARTAGER
250 jeunes étaient réunis au centre national de rugby.

Au centre national de rugby, les jeunes ont dit non au racisme.

Depuis des mois, le Comité départemental de rugby de l’Essonne a préparé l’événement. En partenariat avec les services de la Préfecture, les collèges Diderot (Massy), Galilée (Evry), Mozart (Athis-Mons), Les Sablons et St-LouisSt-Clément (Viry-Chatillon),
De Vinci (Guigneville), Weiss (Nozay), le lycée Yourcenar (Morangis) ainsi que l’association Génération femmes (Evry), 250 élèves de 10 à 15 ans ont ainsi pu profiter d’une journée au Centre national de rugby de Marcoussis.

Cette journée avait un sens tout particulier : au-delà de l’aspect sportif, ce sont les valeurs citoyennes qui étaient à l’honneur. En déclinaison du programme interministériel porté par la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH), c’est la lutte contre le racisme,
l’antisémitisme et toutes les formes de discriminations qui était au cœur du sujet.

Le témoignage du capitaine du XV de France Mathieu Bastareaud a démontré dès le début de l’événement toute la vigilance qu’il convient d’entretenir au sein du milieu associatif afin d’éviter des dérives inacceptables dans des enceintes sportives.

L’ambiance des ateliers et des rencontres de rugby tout le reste de la journée (mixant des enfants provenant de tous horizons et de toutes cultures confondues) a prouvé que le sport est un vrai outil de cohésion sociale où le “vivre ensemble” tient toute sa place.

Au terme des festivités, au-delà des tee-shirts remis en début de matinée, des médailles remises par les éducateurs sportifs et Philippe Wolak, responsable sponsoring Orange IDF
ont couronné l’ensemble des participants.

LAISSER UNE RÉPONSE