Essonne : à Saint-Germain-lès-Arpajon, de la concertation sans précipitation

Essonne : à Saint-Germain-lès-Arpajon, de la concertation sans précipitation

0
PARTAGER
Le bureau de vote était installé salle du conseil en mairie.

La municipalité a décidé d’organiser une large concertation avant de faire son choix sur les rythmes scolaires.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point disait la fable de Jean de la Fontaine. Cet adage, Saint-Germain-lès-Arpajon a décidé de le respecter.

« Lorsque le gouvernement a décidé de laisser le choix aux communes sur les rythmes scolaires, nous avons décidé de ne pas nous précipiter », rappelle Christian Leclerc, maire adjoint chargé de l’enfance.

Il faut dire qu’avec 7 écoles sur son territoire et 60 animateurs au sein de ses services, l’organisation des rythmes scolaires n’est pas une sinécure. La commune avait d’ailleurs mis en en place, depuis 2014, « des comités de suivi des rythmes, transformés en comité de suivi des NAP qui nous ont permis d’avoir un bilan précis », souligne Christian Kervazo, maire adjoint.

Le retour à 4 jours à une large majorité

Le mot d’ordre était donc simple…

Retrouvez l’intégralité de cet article et les infos pratique dans nos éditions papier et numérique du jeudi 30 novembre.

LAISSER UNE RÉPONSE