A Ballancourt-sur-Essonne, trois projets d’ici 2022

A Ballancourt-sur-Essonne, trois projets d’ici 2022

0
PARTAGER
La place de l'église, tout comme les façades de la mairie, bientôt reprise. Le stationnement sera repensé.

Une cantine sera créée à l’école Pasteur pour la rentrée 2020, tandis que la place de l’église et la rue du Martroy seront réaménagées. Trois projets estimés à 2,4 millions d’euros HT, et subventionnés par la Région.

Mercredi 8 janvier, les sourires étaient nombreux dans la salle du conseil au moment de la signature du contrat d’aménagement régional (CAR) entre la municipalité et la Région, qui abonde 850 000 € sur ses trois projets. L’occasion pour Pierre Semur, 1er adjoint au maire en charge des Travaux, d’en dessiner les contours.

Une cantine pour l’école Pasteur

« Nous avons une augmentation de notre population scolaire, commence l’élu. Sur les trois écoles maternelles, une seule n’a aujourd’hui pas de fil de restauration : Pasteur. Alors, sur le pré adjacent, nous allons créer un office de restauration. C’est un dossier urgent, nous espérons l’ouvrir pour la rentrée de septembre 2020. » Un chantier à 1,170 million d’euros HT pour la création de ces 370 m2 d’espace de restauration, auxquels s’ajoutera un nouvel accueil périscolaire.

La rue du Martroy

« En 2014, la première partie de la rue du Martroy avait été refaite, avec des trottoirs dignes de ce nom, poursuit Pierre Semur. Là, ce sera pour la deuxième phase, qui va de la rue du petit moulin jusqu’à la médiathèque. En supprimant quelques places de parking, nous avons la possibilité de faire une voirie plus large et de vrais trottoirs. » Le calendrier n’est pas encore défini, les travaux devraient avoir lieu en 2021 ou 2022.

Le parvis de l’église et la mairie

Le réaménagement de la place de l’église et le ravalement des façades de la mairie, « le projet qui me tient le plus à cœur, renchérit l’adjoint au maire. Les places autour de la mairie sont minables, il y a des trous partout. Sur le square Mouillarde, nous y mettrons un parking, pour ainsi libérer des places autour de la mairie, de l’église et du lavoir. Nous modernisons le tout. » Il précise que « le nombre de places restera le même, c’est un point important ». Les façades de la mairie, ainsi que l’auvent, seront reprises.

La signature officielle du contrat avec la Région a eu lieu mercredi 8 janvier en mairie.bientôt reprise. Le stationnement sera repensé.

Trois projets estimés à 2,4 millions d’euros HT. Elément-clé : Ballancourt-sur-Essonne est soutenu par la Région qui met 850 000 € sur la table. « Il y a des jobs pires que celui de rendre des projets possibles, de les soutenir, sourit Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président au Conseil régional. Quand j’ai la chance de venir signer un CAR dans le Sud-Essonne et particulièrement sur le territoire de la CCVE, c’est toujours un événement spécial. Cela donne du sens à nos actions d’élus. » A la Région, il précise que « 55 millions d’euros sont dédiés à ces contrats d’aménagements régionaux. C’est un effort budgétaire sans précédent. »

Retrouvez cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 16 janvier.