Athlétisme : Des Essonniens ambitieux aux championnats de France en salle

Athlétisme : Des Essonniens ambitieux aux championnats de France en salle

0
PARTAGER
Estelle Raffai (à gauche) avec ses partenaires du relais tricolore lors des derniers mondiaux de Doha visera le titre national sur 200 m ce week-end à Miramas. ©DR

Forte de vingt athlètes, en majorité des juniors, la délégation essonnienne aura de belles cartes à jouer lors des championnats de France en salle Elite et jeunes qui ont lieu de vendredi à dimanche à Miramas (Bouches-du-Rhône).

Habituel point d’orgue de la saison nationale en salle, les championnats de France Elite, qui se disputent à partir d’aujourd’hui et jusqu’à dimanche au stadium de Miramas, comme il y a deux ans, auront cette année une couleur particulière. En raison des conditions sanitaires qui chamboulent le calendrier sportif depuis un an, la Fédération française d’athlétisme a été contrainte de limiter le nombre de participants. Réservée aux athlètes présents sur les listes ministérielles de haut niveau, la compétition servira également de support pour décerner les titres de champion de France cadets, juniors et espoirs. Une première dans l’histoire des championnats de France.

Pour cette édition « toutes catégories », vingt athlètes essonniens seront en lice (neuf filles, onze garçons) dont une douzaine de juniors qui, pour la plupart, ont de belles chances de médaille voire de titre. Parmi eux, Madeline Abega et Laureen Maxwell (60 m haies), Gaspard Ochsner (400 m), Eliot Bidet (3 000 m), Erwann Cinna et Wilson Ardon (60 m haies), Alexis Duvivier (longueur), tous licenciés à Athlé 91, et Sean Bermude (60 m) d’Essonne Athlétic. Si tous devraient monter sur le podium de leur catégorie, ils ne pourront toutefois pas rivaliser avec leurs aînés, excepté Laureen Maxwell. Championne de France junior à la hauteur l’an dernier à Miramas, un an après un premier titre chez les cadettes, la jeune (18 ans) Essonnienne peut rêver d’un premier sacre chez les Elite. Deuxième du bilan hivernal avec 1,86 m (record personnel) réalisé le 9 janvier dernier à Val-de-Reuil (Eure), la protégée de Christian Kapfer devra se montrer régulière à plus d’1,80 m si elle veut jouer la gagne et se rapprocher du vieux record de France junior de Maryse Ewanje-Epée (1,92 m) qui date du 6 mars 1983.

Passé cette saison chez les espoirs après une année 2020 faste marquée par un titre en salle sur 200 m junior et ses deux premiers podiums en Elite, également sur 200 m, sans oublier un record personnel à 20″82 durant l’été, Pablo Matéo tentera de rééditer sa performance de l’an dernier à Liévin (3e). « Même s’il n’a couru qu’en 21″35 cet hiver, je le verrais bien faire un podium », estime Thierry Cavalier, qui a été son entraîneur durant quatre ans. Le sprinter du Lisses AC, qui a rejoint en septembre dernier le pôle de Poitiers où il est suivi par Fabien Lambolez, le référent national jeunes sprint-haies-relais, est toujours en contact avec son ancien coach. « Je n’entraîne plus Pablo mais on a gardé des relations étroites. Il m’appelle pour me demander mon avis sur ses courses. C’est sûrement l’athlète que j’ai fait progresser le plus. Et dimanche à 11h20, je serai devant mon ordinateur pour regarder sa série du 200. »

En l’absence de Pascal Martinot-Lagarde (60 m haies), qui s’est blessé à la cuisse lors du meeting de Karlsruhe (Allemagne), le 29 janvier dernier, et dont la participation aux prochains championnats d’Europe en salle (du 5 au 7 mars à Torun, en Pologne) est incertaine, c’est Estelle Raffai qui endossera le statut de leader de l’athlétisme essonnien. Engagée sur 60 m et 200 m, la sprinteuse d’Athlé 91 est en grande forme depuis le début de la saison hivernale. Pour preuve, ses deux records personnels réalisés à Eaubonne le 31 janvier (7″33 sur 60 m) et à Metz une semaine plus tard (23″42 sur 200 m). « Estelle a de belles ambitions pour ces championnats de France. Elle vise le titre sur 200 m (ndlr : finale A prévue dimanche à 17h10) et aussi un record personnel sur 60 m », annonce son entraîneur Alex Menal, déjà tourné vers les Jeux olympiques : « S’il est encore trop tôt pour prétendre à une qualification individuelle (sur 200 m), elle compte bien faire partie du relais 4×100 m. »

Privée de la saison de cross, dont les championnats de France ont été reportés à l’automne prochain, et où elle visait une sélection pour les championnats d’Europe, Emeline Delanis (Athlé 91) tentera d’accrocher un podium national ce vendredi sur 3 000 m (finale A prévue à 17h50). Malgré un temps d’engagement de 9’28″17 loin des 8’53 » de la Bordelaise Alice Finot, championne de France en titre du 3 000 m steeple, la protégée de Jean-Paul Allegro a largement les moyens d’aller chercher une médaille comme à Albi le 12 septembre dernier où elle avait pris la 3e place du 5 000 m des France Elite. Ce sera aussi l’objectif d’Anne-Suzanna Fosther-Katta (ES Montgeron). Auteure de 13,32 m cette saison, la double championne de France en salle (Elite et espoir) du triple saut aura du mal à conserver son titre, ce dimanche (finale à 16h15) face à la Niçoise Rouguy Diallo qui a réalisé 14 m dernièrement à Amiens, mais en l’absence de ses camarades de club, Pascal Martinot-Lagarde, blessé, Sokhna Galle, opérée du tibia en octobre dernier, et de Victoria Josse, qui a très peu sauté cet hiver, l’élève de Teddy Tamgho sera la dernière chance de médaille pour l’ES Montgeron, qui sera également représenté par l’Iranien Hassan Taftian sur 60 m mais qui ne peut être médaillé.

Aymeric Fourel 

Les vingt athlètes essonniens qualifiés par club

Athlé 91
60m : Orane Doumbe (CA), Estelle Rafai (SE), Grace Tade (CA). 200m : Estelle Raffai (SE), Mickaël Mangbau (JU). 400m : Fatoumata Diallo (POR, ES), Benoit Moudio Priso (JU), Gaspard Ochsner (JU), Yanis Meziane (JU). 3 000m : Emeline Delanis (SE), Eliot Bidet (JU). 60m haies : Madeline Abega (JU), Elidjah Kipré (JU), Laureen Maxwell (JU), Wilson Ardon (JU), Erwann Cinna (JU). Hauteur : Laureen Maxwell (JU). Longueur : Alexis Duvivier (JU).

ES Montgeron
60m : Hassan Taftian (IRI, SE). Triple saut : Anne-Suzanna Fosther-Katta (SE).

Lisses AC
200m : Pablo Matéo (ES).

Essonne Athlétic
60m : Sean Bermude (JU).