Karaté : Alexandra Recchia peut réaliser le doublé aux championnats du monde

Karaté : Alexandra Recchia peut réaliser le doublé aux championnats du monde

0
PARTAGER
Alexandra Recchia peut réaliser comme en 2012 un nouveau doublé individuel-équipe aux championnats du monde de karaté.

Alexandra Recchia (BC Savigny) dispute la finale des moins de 50 kg des championnats du monde, ce samedi à Linz (Autriche).

Alexandra Recchia avait annoncé en début d’année qu’elle raccrocherait le kimono après les championnats du monde… à moins que le karaté devienne discipline olympique en 2020. La bonne nouvelle, tombée le 3 août dernier, a eu un effet boule de neige. La pensionnaire du Budo club de Savigny-sur-Orge a donc décidé — « après mûre réflexion »  — de poursuivre sa carrière jusqu’aux Jeux de Tokyo. « Mon compagnon était aussi prêt à accepter les sacrifices que ça représente et surtout le cabinet d’avocat qui m’a embauché s’est montré très compréhensif en aménageant mon emploi du temps pour que je puisse continuer à m’entraîner », explique maître Alexandra Recchia. Car la native de Lyon est désormais avocate après avoir réussi ses examens terminaux du CAPA (Certificat d’aptitude à la profession d’avocat) en septembre dernier.

« Libérée d’un poids », dixit Florian Malguy, son entraîneur de club, la championne d’Europe 2016 a mis les bouchées doubles pour arriver en pleine forme à Linz pour les championnats du monde. « J’ai de très bonnes sensations depuis trois semaines. Je me sens prête, affûtée », nous avait confié en début de semaine la championne du monde 2012 des moins de 50 kg, qui veut récupérer son titre perdu en 2014 à Brême (3e).

C’est bien parti car Alexandra Recchia est qualifiée pour la finale, ce samedi (18h36). Jeudi, elle a battu en demi-finale la Malaise Shree Sharmani Segaran qui avait sorti au tour précédent la championne en titre la Turque Ozcelik. En finale, la Savinienne sera opposée à la Japonaise Miho Miyahara, victorieuse en demi-finales de l’Egyptienne Radwa Sayed, championne du monde espoir 2015. Qualifiée également pour la finale par équipe (19h08), Recchia peut rêver du doublé comme en 2012 à Paris.

LAISSER UNE RÉPONSE