Athlétisme : Rio en ligne de mire

Athlétisme : Rio en ligne de mire

0
PARTAGER
Pascal Martinot-Lagarde (ES Montgeron) a pris la 4e place de la finale olympique du 110 m haies. A.A.

Douze athlètes essonniens (sept de l’ES Montgeron, cinq d’Athlé 91) disputent les championnats de France Elite, de vendredi à dimanche à Angers.

C’est la dernière ligne droite pour les athlètes essonniens avant la grande échéance de l’année, les Jeux olympiques de Rio (du 5 au 21 août). Si le hurdleur Pascal Martinot-Lagarde (ES Montgeron) a déjà son billet en poche pour le Brésil, tous les autres athlètes du département sont en quête des minimas olympiques. Les championnats de France Elite, qui se déroulent ce week-end à Angers, sont l’une des dernières occasions pour faire descendre le chrono et espérer participer aux JO.

Martinot-Lagarde va courir relaché

Pascal Martinot-Lagarde, qui a décroché les minimas au meeting de Rome le 2 juin dernier (13“29), est donc le seul athlète du département qui abordera ces championnats de France sans pression. « Pascal vise forcément la victoire mais ce n’est pas le plus important, relativise son entraîneur Benjamin Crousset. L’objectif sera avant tout de faire baisser le chrono et de se projeter vers les Jeux. Nous sommes encore en période de préparation. Descendre sous les 13’’30, ça serait déja très bien. » Ce devrait être en revanche plus compliqué pour la discobole Pauline Pousse (Athlé 91) qui devra impérativement battre son record personnel (61,29 m réalisés en mai dernier à Dijon lors du 2e tour des interclubs) pour réaliser les minimas pour Rio (62 m). Lors de ses deux dernières sorties à Pontoise, le 14 juin, puis Beaupréau (Maine-et-Loire), samedi dernier, Pousse n’a pas dépassé les 59 m (respectivement 57,55 m et 58,89 m). Le défi s’annonce donc immense pour la vice-championne de France, qui aura encore une occasion lors des championnats d’Europe, le week-end suivant à Amsterdam. Ses compagnons de club Yoann Decimus (400 m haies) et Floriane Gnafoua (100 m) peuvent encore espérer participer aux JO. Si une qualification individuelle semble plus que compromise, les deux athlètes ont encore une chance d’être sélectionnés pour les relais en cas de bonne performance à Angers. Reste une inconnue, et pas des moindres : le temps. La pluie, qui pourrait s’inviter lors de ces championnats de France ne devrait pas aider les athlètes à faire descendre les chronos. Le meilleur moyen de retrouver le soleil sera donc de se qualifier pour Rio.

Guilhem Pouiol

Les douze qualifiés essonniens

FÉMININES 100 m : Floriane Gnafoua (Athlé 91), 11”35. 400 m : Anaïs Desroses (ES Montgeron), 54”48. 100 m haies : Gnima Faye (SEN, ES Montgeron), 13”38. Triple saut : Sokhna Galle (ES Montgeron), 12m99. Disque : Pauline Pousse (Athlé 91), 61m29.

MESSIEURS 100 m : Alexandre Adalbert (ES Montgeron), 10”45. 400 m : Toumany Coulibaly (ES Montgeron), 46”13 ; Olivier Smug (Athlé 91), 47”79. 110 m haies : Pascal Martinot-Lagarde (ES Montgeron), 13”29. 400 m haies : Yoann Decimus (Athlé 91), 50”18. Longueur : Maroune Mansour (TUN, Athlé 91), 7m76. Triple saut : Karl Taillepierre (ES Montgeron), 16m12.

LAISSER UNE RÉPONSE