Essonne : Steevy Gustave, candidat aux municipales, visé par des insultes racistes

Essonne : Steevy Gustave, candidat aux municipales, visé par des insultes racistes

0
PARTAGER
Steevy Gustave est tête de liste de "Brétigny avant tout".

Steevy Gustave est élu dans l’oppositon à Brétigny-sur-Orge. Candidat aux municipales de la ville, il a été la cible d’insultes racistes relatives à sa candidature. Celles-ci ont été inscrites sur un mur de sa maison dans la nuit du 10 au 11 janvier. 

« Depuis 25 ans je suis habitué à ce flot de haines, mais là il se sont introduits chez moi« , s’exprime Steevy Gustave. D’origine martiniquaise, l’élu de l’opposition à Brétigny-sur-Orge et candidat aux municipales de la commune a été victime d’insultes à caractère raciste.

Les insultes ont été inscrites sur un mur de sa maison.
« Je ne suis pas une victime mais un combattant »

« Sale negro tu ne seras pas maire » (Sic) sont les mots qui ont été inscrits sur un mur de sa maison, dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 janvier. « La maison est protégée par un portail qui donne sur la rue, mais il ne ferme pas bien« , précise le candidat. Il n’a aucune idée de qui peut être à l’origine du délit : « Cela peut être une personne qui me fait la bise, un opposant, un facho… » Steevy Gustave a déposé plainte. Aucune protection policière n’a été mise en place, mais les forces de l’ordre suivent l’affaire de près.

Connu pour ses prises de position, Steevy Gustave avait jusque là été l’objet d’affronts anonymes. Loin d’être effrayé, le candidat est décidé à aller au bout de ses projets. « Je ne suis pas une victime mais un combattant. Je veux que les gens se concentrent sur mon programme plutôt que ça. Je me serais bien privé de ce bad buzz.«