Offredo : « Je ne suis pas là pour faire des échappées...

Offredo : « Je ne suis pas là pour faire des échappées publicitaires »

2
PARTAGER
Yoann Offredo s'apprête à courir son premier Tour de France sous les couleurs de l'équipe belge Wanty-Groupe Gobert. DR

Il aura attendu sa onzième année chez les professionnels pour découvrir la grande messe de juillet. A 30 ans, Yoann Offredo (Wanty Groupe Gobert) sera au départ de son premier Tour de France, samedi à Düsseldorf (Allemagne), son deuxième grand tour après le Tour d’Espagne 2010.

Le Républicain : « Yoann, vous voilà enfin au départ du Tour de France…

Yoann Offredo : Si je n’ai pas participé au Tour de France jusqu’à maintenant, c’est que je n’avais pas plus envie que cela. J’étais plus catalogué comme un coureur de classique et cela m’allait très bien. Et puis, plus on avance, plus on se dit que c’est dommage de ne pas goûter au moins une fois dans sa carrière au Tour de France.

Le Rép. : Comment se sont passés vos premiers mois chez Wanty-Groupe-Gobert ?

Y.O. : A la FDJ, j’avais un rôle d’équipier auprès d’Arnaud Démare (ndlr : tout nouveau champion de France, lire ci-dessous). J’arrivais à un moment de ma carrière où il fallait que je me remette en question. Chez Wanty Groupe Gobert, j’ai découvert une équipe jeune, dynamique avec beaucoup de choses à construire, sans pression du résultat et où l’on me fait confiance, je me suis facilement intégré au groupe.

(Photo Nicolas Vaucouleur)

Le Rép. : Etes-vous satisfait de votre début de saison ?

Y.O. : Je voulais être performant sur le Tour des Flandres et Paris-Roubaix, ainsi que sur le championnat de France. Avec deux places de quatorze sur les classiques de printemps et une neuvième place au France, dimanche, c’est un bon début de saison.

Le Rép. : Quel sera votre rôle sur ce Tour de France ?

Y.O. : Je ne suis pas là pour faire des échappées publicitaires. Je vise la première semaine du Tour. Nous sommes une équipe de néophytes avec des coureurs capables de s’imposer sur n’importe quel type de terrain. Il y a un peu d’inconnu face à des équipes World Tour composées de coureurs rodés à ce genre d’épreuve. Nous avons pu voir sur le Dauphiné que certaines équipes étaient déjà prêtes.

« Je ne suis pas là pour faire des échappées publicitaires. Je vise la première semaine du Tour. »

Le Rép. : Votre saison ne s’arrête pas après le Tour…

Y.O. : Je vais faire quelques critériums d’après- tour comme celui de Longjumeau le 31 juillet. Ensuite, il est possible que je sois aligné sur le Tour du Poitou-Charentes, le Tour du Limousin, le Grand Prix de Plouay et l’Eneco Tour. Si le nouveau sélectionneur de l’équipe de France, Cyrille Guimard, fait appel à moi pour le championnat d’Europe et le championnat du monde, je répondrai présent. »

Loïc Manceau

• Invitée pour la première fois au Tour de France, l’équipe belge Wanty-Groupe Gobert présentera neuf coureurs néophytes de la Grande Boucle au départ de Düsseldorf samedi. Outre Yoann Offredo, un autre Français, Guillaume Martin, fait partie du groupe. Les autres coureurs sont les Belges Frederik Backaert, Thomas Degand, Guillaume Van Keirlsbuck, Pieter Vanspeybrouck, le Néerlandais Marco Minaard, l’Italien Andrea Pasqualon et le Néo-Zélandais Dion Smith.

 

Le septième Tour de Gallopin

Si Yoann Offredo (Wanty Groupe Gobert) va découvrir pour la première fois le Tour de France, Tony Gallopin va, lui, prendre part à sa septième Grande Boucle consécutive. Le leader de la Lotto-Soudal n’a jamais fait mieux qu’une 29e place au classement général final, en 2014, l’année où il porta le maillot jaune une journée avant de s’imposer sur l’étape Besançon-Oyonnax.

 

Tony Gallopin participera à son septième Tour de France. DR

Les victoires d’étape, c’est ce que cherchera probablement Tony Gallopin cette année dans une équipe belge construite autour du sprinter allemand André Greipel et au profil de baroudeur avec les Belges Tiesj Benoot, Thomas De Gendt et Tim Wellens. A 29 ans, le coureur du VC Etampes sera à suivre particulièrement sur la 3e étape lundi 3 juillet entre Verviers et Longwy, la 8e étape entre Dôle et la station des Rousses (Jura), la 13e étape entre Saint-Girons et Foix, dans les Pyrénées, ainsi que la traversée du Massif Central sur les 15e et 16e étapes (Laissac-Sévérac l’Eglise – Le Puy-en-Velay, Le Puy-en-Velay – Romans-sur-Isère).              L.M.

• L’équipe Lotto-Soudal : Lars Bak (DAN), Tiesj Benoot (BEL), Thomas De Gendt (BEL), Tony Gallopin (FRA), André Greipel (ALL), Adam Hansen (AUS), Jürgen Roelandts (BEL), Marcel Sieberg (ALL), Tim Wellens (BEL).

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE