Rugby : Massy réagit trop tard

Rugby : Massy réagit trop tard

0
PARTAGER
Les Massicois (Pleindoux, Sheridan, Prier, Lorée, Graaf, Chellat de gauche à droite) semblent déboussolés après avoir encaissé trois essais en une demi-heure. ©M.B.

Battus par Mont-de-Marsan vendredi soir au stade Jules-Ladoumègue (24-28), les Massicois ont encore montré deux visages. Absents en première en période, ils ont rectifié le tir après la pause mais cela n’a pas suffi pour renouer avec le succès.

Un essai encaissé au bout de cinq minutes sur une percée de quarante mètres de Naïtuvi — à peine trois minutes après la sortie sur blessure de Maëlan Rabut (genou) — annonçait une nouvelle soirée cauchemardesque pour Massy une semaine après les 31 points encaissés à Colomiers en 40 minutes. Cela s’est confirmé vingt-cinq minutes plus tard après deux nouveaux essais concédés. Torfs aplatit en coin dans la confusion mais l’essai est accordé par l’arbitre après consultation auprès de ses assesseurs (16e). Laterrade l’imite à la demi-heure de jeu après une combinaison sur une touche avec le pilier Negrotto. Le talonneur montois file le long de la ligne avant de conclure après avoir mis Lorée sur les fesses (0-19, 30e).

Complètement à côté de la plaque, les Massicois se montrent très peu dangereux. Les quelques ballons obtenus dans les 22 mètres adverses sont mal négociés à l’image de cette penal-touche manquée de Graff (19e) ou de ce lancer trop long de Bordes (29e). Mais à la suite d’une mêlée, Lorée lance Manu pour le premier essai massicois (5-19, 33e). Titulaire pour la première fois, l’ailier tonguien prêté par le Stade Français ne disputait que son deuxième match après être entré en cours de jeu à Oyonnax le 22 mars (défaite 45-10). Ce dernier montre à nouveau sa pointe de vitesse au retour des vestiaires mais l’action est annihilée de manière illégale par Brethous. Le 3e ligne landais est exclu dix minutes. Sur la pénalité, Massy choisit la mêlée sur laquelle Pleindoux trouve l’ouverture (12-19, 46e).

Revenus de la pause avec d’autres intentions, les Essonniens inscrivent un troisième essai par Bordes à la suite d’une pénal-touche (12-22, 59e). Mais la discipline va encore coûter cher aux Massicois. Alors que Stéphane Gonin est renvoyé derrière la main courante, Andrew Chauveau puis Sofiane Chellat laissent leurs partenaires à 13 (71e). Shingler, le buteur montois, en profite pour assurer la victoire à son équipe, la première à l’extérieur depuis le 7 septembre (25-20 à Montauban), même si Ropiha inscrit un dernier essai dans les arrêts de jeu (24-28). Un quatrième essai qui laisse des regrets à Baptiste Delage. « On a encore montré à deux visages, analyse le capitaine massicois. On a été catastrophiques en première période et on réagit en deuxième mi-temps. C’est à l’image de notre saison. On n’a pas été capables d’avoir le même degré d’intensité sur 80 minutes. »

Avec cette vingt-troisième défaite — la douzième de rang — en 28 journées, Massy fait pire que lors des saisons 2012-2013 et 2014-2015 (22 défaites)

Aymeric Fourel

MASSY – MONT-DE-MARSAN : 24-28 (5-19). Arbitre : M. Carrillo (Ligue Occitanie). 1 453 spectateurs.
Evolution du score : 0-7, 0-14, 0-19, 5-19 (mt) ; 12-19, 12-22, 19-22, 19-25, 19-28, 24-28.
Les points. Pour Massy : 4E Manu (33e), Pleindoux (46e), Bordes (59e), Ropiha (80e) ; 2T : Graaff (46e, 59e). Pour Mont-de-Marsan : 3E Naïtuvi (5e), Torfs (16e), Laterrade (30e) ; 2T (5e, 16e) et 3P (50e, 66e, 70e) : Shingler.
Cartons jaunes : Chauveau (68e), Chellat (71e) à Massy ; Brethous (45e), Castinel (79e) à Mont-de-Marsan
L’équipe de Massy : Graaff – Delaï, Delage (cap.), Sheridan (Ropiha, 68e), Rabut (Manu, 2e) – (o) Lorée, (m) Dauvergne (Prier, 61e) – David (Charlon, 18e), Pleindoux, Danton (Abadie, 74e-80e+2) – Chauveau, Azagoh-Kouadio (Bordes, 73e) – Kaïkatsishvili (Ferrer, 62e), Bordes (Grelleaud, 62e), Abadie (Chellat, 62e). Entr. : Faugeron, Gonin et Larousse.
Non entré : Dumoulin.
L’équipe de Mont-de-Marsan : De Nardi (Laborde, 61e) – Matanavou, Wakaya, Torfs (Otazo, 73e), Naïtuvi – (o) Shingler, (m) Loustalot (Ormaechea, 47e ; Otazo, 54e-58e) – Becognée, Gouzou (Brethous, 36e), Tastet (cap.) – Paulino (Cedaro, 61e ; Laterrade, 77e), Damiani – Negrotto (Castinel, 61e), Laterrade (Khribache, 61e), Muzzio (Hugues, 61e). Entr. : Laussucq et Auradou.

 

 

 

*

 

LAISSER UNE RÉPONSE