Handball : Massy s’impose enfin et sort de la zone rouge

Handball : Massy s’impose enfin et sort de la zone rouge

0
PARTAGER
Auteur de sept buts, Junior Réault a signé de la plus belle des manières son retour à la compétition. ©C.P.

Les Massicois ont décroché leur première victoire en Starligue en dominant Saran (25-23) mercredi soir au centre omnisports. Ils ne sont plus relégables.

La onzième tentative aura été la bonne. Après deux nuls et huit défaites, les joueurs du Massy-Essonne Handball ont enfin goûté à la victoire, mercredi soir, au terme d’un match qui les aura vus passer par toutes les émotions. Leur entraîneur, Tarik Hayatoune, a d’ailleurs beaucoup souffert sur le banc. « Les gars ont fait preuve de caractère pour aller chercher ce premier succès. Ils n’ont rien lâché, a apprécié le technicien essonnien. Je suis fier d’offrir cette première victoire à toute l’équipe ainsi qu’à tous les dirigeants du club qui se battent au quotidien pour nous mettre dans les meilleures conditions. »

Ce dernier n’en menait toutefois pas large quand son équipe accusait trois buts de retard en début de deuxième période (14-17, 38e) après avoir pourtant conclu la première période avec deux buts d’avance (13-11). Les Lions venaient alors de concéder un 6-0 en sept minutes sous la houlette du vétéran espagnol Chema Rodriguez (38 ans début janvier). Avec six buts (deuxième meilleur total du match), le champion du monde 2005, vainqueur de la Ligue des champions deux années de suite avec Ciudad Real (2008 et 2009), a été un poison pour la défense massicoise. Mais Samir Bellahcene a encore été un dernier rempart déterminant, notamment sur deux penaltys arrêtés coup sur coup face à Drouhin (47e) et Lamazaa-Parry (49e). Son homologue de Saran, Miroslav Kocic (2m), s’est également mis en évidence. Il a bien failli être le bourreau des Massicois. Infranchissable en début de deuxième période, le portier serbe a finalement craqué sur un tir rageur d’Etienne Lamy, sa seule tentative de la rencontre, qui a remis Massy sur de bons rails après douze minutes sans marquer (15-17, 43e).

Deux buts de Junior Réault et un autre de Jules Portet ont permis au MEHB d’égaliser cinq minutes plus tard (18-18). Les Essonniens prenaient un ascendant décisif sur les joueurs du Loiret. Réault donnait même quatre buts d’avance à son équipe à cinq minutes de la sirènev (24-20) mais le public du centre omnisports tremblait quand Kolle réduisait la marque (24-22, 57e). L’ailier massicois rassurait toutefois les supporters massicois en marquant sur penalty à trente secondes de la fin. Auteur de sept buts, il n’a pas manqué son retour à la compétition après un mois sans jouer en raison d’une entorse du genou. « J’étais plein d’énergie ce soir malgré une trentaine de minutes d’entraînement depuis un mois, confie Junior Réault. J’ai été porté par l’état d’esprit de l’équipe. » Une équipe privée d’Enzo Cramoisy (déchirure au psoas) et Valentin Laplace (entorse de la cheville) mais qui a répondu présente dans ce match capital. « On a montré plus de maîtrise que nos adversaires », commente Tarik Hayatoune, qui espère « enchaîner un deuxième succès le plus vite possible ». Pourquoi pas à Tremblay mercredi prochain ? Un autre concurrent au maintien (13e et relégable) qui aura une certaine pression du résultat. Aux Massicois d’en profiter.

Aymeric Fourel

 

Massy – Saran : 25-23 (13-11). Arbitres : MM. Pichon et Reveret.

Massy. Gardiens : Bellahcene (56 min., 14 arrêts sur 36 dont 2/3 penaltys). Joueurs de champ : Sall (5 buts sur 13 tirs dont 0/1), Caron (cap., 0/6), Réault (7/10 dt 2/2 pen.), Portet (3/3), Conta (3/3), Lamy (1/1), puis Bungue (1/1), Herceg (4/9), Pirani (1/2 dt 0/1 pen.), Walczak, Alaimo, Mollerup. Entr. : Hayatoune.

Non entrés : Bauer, Rance, Verhaeghe.

Saran. Gardiens : Kocic (44 min, 12/35 dt 2/4 pen.), Poirier (5 min, 1/1). Joueurs de champ : Drouhin (2/3 dt 1/2 pen.), Lamazaa-Parry (2/6 dt 0/1 pen.), Rodriguez (6/9), Acquevillo (3/6), Ramond (2/4), Eymann (2/5), puis Bordier (3/4), Diaw, Gheysen (cap., 0/1), Kolle (1/1), Jalamion (0/1), Guillaume (2/3). Entr. : Courtial.

Non entrés : M’Bemba, Revel.

 

 

 

 

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE