Jeux olympiques (athlétisme) : PML au pied du podium

Jeux olympiques (athlétisme) : PML au pied du podium

0
PARTAGER
Pascal Martinot-Lagarde (ES Montgeron) a pris la 4e place de la finale olympique du 110 m haies. A.A.

Quarante ans après le titre olympique de Guy Drut aux Jeux de Montréal (1976), un Français a enfin décroché une médaille sur le 110 m haies. On aurait aimé que ce soit Pascal Martinot-Lagarde mais le sociétaire de l’ES Montgeron a échoué au pied du podium. 4e en 13”29 de la finale qui s’est disputée dans la nuit de mardi à mercredi à Rio, il a été devancé par un autre Français, Dimitri Bascou (3e en 13”24), champion d’Europe en juillet dernier à Amsterdam. « Je suis abonné à la 4e place. Je l’avais déjà l’an dernier aux mondiaux de Pékin, et j’ai le même sentiment qu’à Pékin. Je n’ai aucun regret. J’en aurais eu si je ne m’étais pas donné à fond », a commenté PML.

Le cap des séries franchi sans souci la veille (2e en 13”36) malgré une piste transformée en pataugeoire, le Montgeronnais s’est ouvert les portes de la finale olympique vingt-quatre heures plus tard en terminant 2e de sa demi-finale (13”25). Un temps qui lui aurait permis de décrocher une médaille en finale mais le vice-champion du monde en salle a couru moins vite en raison d’une faute sur la sixième haie. De précieux centièmes perdus alors qu’il était au coude à coude avec le Jamaïcain Omar McLeod, le futur champion olympique (13”05). « Je courais pour gagner. J’ai pris des risques. J’ai tapé au moment où je trouvais ma cadence », explique Pascal Martinot-Lagarde, qui repart bredouille des Jeux comme Ladji Doucouré en 2008 à Pékin (4e).

Aymeric Fourel

LAISSER UNE RÉPONSE