Les premiers patients Essonniens transférés en Province

[Covid-19] Les premiers patients Essonniens transférés en Province

0
PARTAGER

Le centre hospitalier sud francilien de Corbeil-Essonnes continue de faire face à la crise sanitaire du Covid-19. L’établissement a notamment pu compter sur le soutien de l’hôpital privé de Bligny qui a mis à disposition quatre respirateurs.

Une entraide inter-hospitalière importante car le CHSF a dû ouvrir cinq lits de surveillance continue : ils permettent d’accueillir les patients instables ou graves qui nécessitent une surveillance avant qu’ils ne soient pris en charge en réanimation. Ce dispositif a été mis en place suite à l’augmentation du nombre de patients nécessitant une prise en charge lourde ces derniers jours.

Ainsi, toute la capacité d’hospitalisation du service de réanimation est dédiée à ces patients. « Indice de la gravité des situations prises en charge, la technique de circulation extracorporelle ECMO1, c’est-à-dire une assistance à la fois cardiaque et respiratoire, a été pratiquée sur trois patients admis ce week-end. Cette capacité en soins critiques a été renforcée avec l’aménagement de la Salle de Surveillance Post Interventionnelle de chirurgie ambulatoire, l’installation de trois chambres dans les anciens locaux de l’Unité de Soins Intensifs de Cardiologie2, complétée par trois chambres dans l’Unité de Soins Intensifs Neuro-Vasculaires. Cette capacité est appelée à croître encore avec l’ouverture programmée de quatre chambres supplémentaires dans l’Unité de Soins Intensifs de Cardiologie« , indiquait le lundi 30 mars le CHSF.

En parallèle, afin de désengorger l’établissement essonnien, des transferts vers les hôpitaux moins impactés que ceux de la région Ile-de-France s’organisent. De ce fait, un patient hospitalisé en réanimation au CHSF d’Evry-Corbeil a été transféré le 30 mars vers le CHRU de Tours avec le concours de la sécurité civile et l’encadrement médical du SAMU 91.