Football : Fleury évite le piège amiénois

Football : Fleury évite le piège amiénois

0
PARTAGER
Farid Beziouen et les Floriacumois ont décroché leur septième succès de la saison et restent invaincus après huit journées.

Menés au score durant une mi-temps par une solide équipe amiénoise, les Floriacumois ont toutefois réussi à remporter leur septième victoire de la saison et conforter leur place de leaders.

Pour son retour au stade Auguste-Gentelet (*), le FC Fleury 91 a montré deux visages samedi après-midi : approximatif en première période, efficace en deuxième. Si les hommes de Bernard Bouger ont monopolisé le ballon lors des quarante-cinq premières minutes, ils ont été trop peu dangereux pour inquiéter les joueurs de l’AC Amiens. Ces derniers ne l’ont pas été plus mais ils ont profité d’une grossière erreur de Stéphane Véron pour ouvrir le score (20e). En voulant dégager un ballon, le gardien floriacumois a manqué le cuir. « Ce n’est pas à cause du soleil mais plutôt à cause d’un mauvais rebond », précise ce dernier. Diawara, qui rôdait aux abords de la surface, n’en demandait pas tant. Menés au score, les Essonniens ont peiné à réagir.

Et il faut attendre la deuxième mi-temps pour voir Fleury égaliser sur un penalty de Farid Beziouen. L’attaquant floriacumois s’y est repris à deux fois. Sa première tentative est arrêtée par le portier picard mais l’arbitre refait tirer le penalty. Sur la seconde, il change de côté, cette fois avec succès (51e). L’égalisation dope les Floriacumois qui doublent la mise un quart d’heure plus tard sur une frappe de Beziouen détournée par Martinez dans son but (66e) avant que Fofana ne clôt la marque à la réception d’un centre d’Autret lancé en profondeur par Sanches (86e). Même si Diawara est resté dangereux (59e, 75e, 79e, 81e), Julien Chevalier l’a surveillé comme le lait sur le feu. Replacé dans l’axe, le défenseur de Fleury s’est montré à son avantage. « J’ai déjà évolué à ce poste quand je jouais au Paris FC et à l’UJA. Et malgré ma taille, je compense par ma vitesse », confie le Floriacumois de 26 ans. Déjà expérimentée la semaine passée en coupe avec Vincent Scotté sur le côté droit, cette nouvelle défense avait bien fonctionné. « Avec les absences (Sert, Bétéhé, Maxwell), il faut savoir trouver des solutions, se félicite Bernard Bouger, ravi de la victoire de son équipe. On a réussi à mettre trois buts à une équipe qui n’en avait encaissé que deux en sept journées. Les gars ont mis du cœur, de l’énergie pour revenir au score et s’imposer. » Un septième succès qui permet à Fleury de conforter sa place de leader de la poule C de National 2 avant de penser à la Coupe de France et son déplacement samedi prochain (18h) à Saint-Ouen face au Red Star, 6e du National.

Aymeric Fourel

(*) : le stade Robert-Bobin de Bondoufle, leur antre habituelle, n’était pas disponible en raison du match de Division 1 féminine dimanche entre le Paris FC et le Paris SG.

Fleury – AC Amiens : 3-1 (0-1). Arbitre : M. Benchabane.

Buts : Beziouen (51e s.p.), Martinez (66e, c.s.c.), Fofana (86e) pour Fleury ; Diawara (20e) pour Amiens.

Avertissements : Diawara (18e), Diallo (28e), Isambart (41e) à Amiens.

Fleury : Véron – Scotté, Mabunda, Chevalier, Hébert – Sanches, Slijepcevic, Laïfa, Koné (Autret, 76e) – Fofana (E. Bovis, 89e), Beziouen (Danso, 68e). Entr. : Bouger.

AC Amiens : Melvin – Melville, Martinez, Belaïd, Villiers (Boukhelifa, 86e) – Matondo – Tagaye, Diallo, Isambart (Kharbouchi, 61e), Zobiri (Chemin, 22e) – Diawara. Entr. : Hamdane.

Aymeric Fourel

LAISSER UNE RÉPONSE