Football : Yerres pleure Brandon Kenemo

Football : Yerres pleure Brandon Kenemo

0
PARTAGER
Brandon Kenemo jouait comme défenseur central au sein de l'équipe fanion du Val d'Yerres-Crosne AF. ©DR

Cinq jours après le décès de Brandon Kenemo (22 ans) lors d’un tournoi de football à Alfortville, l’émotion est encore vive au sein du Val d’Yerres-Crosne AF, son club depuis dix ans.

« Je suis président de club depuis plus de vingt ans. Je n’avais connu une telle situation. Je suis encore sous le choc ». Patrick Mollet, président du Val d’Yerres-Crosne Association Football (VYCAF) ne cachait pas son émotion après la mort brutale d’un joueur du club, Brandon Kenemo, dimanche dernier à Alfortville. Victime d’un arrêt cardiaque alors qu’il disputait un tournoi de quartier avec des amis, il n’a pu être ranimé par les pompiers qui l’ont emmené à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil où il est décédé en début de soirée. Agé de 22 ans, ce dernier vivait à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) avec sa famille d’origine congolaise et jouait comme défenseur central au sein de l’équipe senior du VYCAF. « C’était un titulaire indiscutable mais au-delà de ses qualités de footballeur c’était vraiment un bon garçon. Il n’avait jamais une parole plus haute que l’autre », confie son entraîneur Foued Mabrouk. « Il va laisser un grand vide car c’était un gamin exemplaire. C’était d’ailleurs le capitaine de notre équipe des moins de 19 ans avant d’intégrer l’équipe senior, ajoute Patrick Mollet, qui a décidé d’enlever le numéro 4 de l’équipe fanion en guise d’hommage. Nous étions tous très fiers de lui. Nous allons aider sa famille du mieux possible. »

En attendant les obsèques qui devraient avoir lieu dans le courant de la semaine prochaine à l’église Saint-Georges de Villeneuve-Saint-Georges, des veillées ont lieu tous les jours au stade Henri-Hurt de Crosne où il avait débuté de le football avec ses trois frères.

A.F.

 

LAISSER UNE RÉPONSE