Essonne : Lardy veut préserver ses zones humides

Essonne : Lardy veut préserver ses zones humides

0
PARTAGER
Dominique Bougraud, maire, et Bernard Laplace, président.

La municipalité et le Siarja ont signé une convention pour la gestion de l’île des Scellés sur la Juine.

Ce n’est pas un hasard si la ville de Lardy et le Syndicat mixte pour l’aménagement et l’entretien de la rivière Juine et de ses affluents (Siarja) ont signé une convention pour préserver cette île sur la Juine le vendredi 2 février à l’occasion de la journée mondiale des zones humides.

« Aujourd’hui, c’est la première convention que signe le Siarja avec une commune sur les zones humides, a précisé Bernard Laplace, président du Siarja. Dominique Bougraud, maire de la ville, n’était pas moins ravie. « Lardy est depuis longtemps attentive aux problématiques de l’environnement. Nous avons la chance d’être au bord de la Juine, d’avoir de nombreuses zones humides et il faut donner à ceux qui en ont les compétences de pouvoir les exercer. Je suis donc d’autant plus ravie que nous soyons la première commune à signer une convention de ce type », a-t-elle souligné.

Des actions de terrain sur les zones humides

La signature de cette convention a également pu avoir lieu grâce au travail mené depuis longtemps par la ville. « Depuis 2012, la commune s’est engagée sur le sujet et aujourd’hui d’autres communes ont commencé le travail sur cette problématique », a souligné Bernard Laplace. C’est ainsi le cas des communes d’Abbéville-la-Rivière, Arrancourt…

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 8 février.

LAISSER UNE RÉPONSE