Rugby : C’est mieux que rien

Rugby [Pro D2] : C’est mieux que rien

0
PARTAGER
Un pénalité de l'arrière Johannes Graaf à huit minutes de la fin a permis à Massy de repartir d'Angoulême avec le nul. ©M.B.

Les Masicois ont terminé l’année 2018 par un match nul à Angoulême (8-8) vendredi soir. Deux points importants dans la course au maintien. Ils vont désormais profiter de la trêve pour recharger les batteries et récupérer quelques blessés.

Dominés en première période, les Massicois craquent après 24 minutes de jeu sur un essai de Mau à la suite du premier vrai mouvement du match car le temps (pluie et vent) ne facilite pas la tache des trente acteurs. Acculés dans leur camp, les Essonniens manquent de munitions. A la suite d’une longue chandelle massicoise, Angoulême récupère le ballon et est tout proche de marquer un second essai à la sirène. Sanctionné, Massy concède trois points juste avant la pause (0-8).

Venus en Charente avec un sentiment de revanche par rapport au match aller perdu à domicile dans les arrêts de jeu (19-20), les Massicois réagissent au retour des vestiaires. Sur un ballon mal négocié par la défense du SA XV, Geoffrey Sella profite des rebonds capricieux du ballon pour aplatir et relancer son équipe (5-8, 49e). Beaucoup plus déterminés, les Massicois semblent pouvoir aller chercher l’exploit, d’autant qu’ils gèrent plutôt bien leurs dix minutes en infériorité numérique après l’exclusion du pilier Sylvain Abadie sur une faute en mêlée fermée (56e). Et à huit minutes de la fin, Johannes Graaff inscrit la pénalité de l’égalisation. Mais dans la foulée, l’arrière sud-africain a bien failli précipiter la défaite de son équipe sur un ballon mal contrôlé dans ses 22 mètres. Car Coletta croit avoir marqué mais l’arbitre refuse l’essai après avoir consulté son assistant pour une poussette du 3e ligne charentais sur Grimoldby qui était à la lutte.

Angoulême et Massy se quittent donc dos à dos mais ce nul ne fait pas vraiment les affaires des Essonniens, Colomiers, l’autre relégable, ayant battu Brive (9-6) dans le même temps grâce à une pénalité de Thomas Girard dans les dix dernières minutes. En attendant le derby de l’Ain dimanche entre Bourg-en-Bresse et Oyonnax, le RCME revient à quatre points des Bressans, 14es et premiers relégables, qu’ils retrouveront lors de la reprise le 11 janvier au stade Jules-Ladoumègue.

Aymeric Fourel

SOYAUX/ANGOULEME – MASSY : 8-8 (8-0). Arbitre : M. Beun (Ligue Provence/Alpes/Côte-d’Azur).

• Les points. Pour Angoulême : 1E Mau (24e) ; 1P Lafitte (40e+1). Pour Massy : 1E SellPour Massy : 1E Sella (49e) ; 1P Graaff (72e).

• Carton jaune : Abadie (55e) à Massy.

• L’équipe de Soyaux/Angoulême : Lafitte – Sitauti, Wilson, Roger, Mau – (o) Lafforgue (Jones, mt), (m) Ayestaran (Nicolas, 67e) – Lescure, Muarua, Coletta – Huete (Maurens, mt), Sutiashvili – Sclavi (Halavatau, mt), Boundjema, Tala’Apitaga (Guion, 52e-72e). Entr. : Laïrle et Laudauge.

• L’équipe de Massy : Graaff – Mendès (Delaï, 76e), Sella, Sheridan, Dumas – (o) Lorée, (m) Prier (Grimoldby, 62e) – Pleindoux, Gorin, Halaifonua (Azagoh, 54e) – Chauveau, Charlon (Cazac, 54e) – Currie (Chocou, 62e), Bordes (Delhommel, 45e), Soave (Abadie, 45e). Entr. : Faugeron, Gonin et Larousse.

LAISSER UNE RÉPONSE