Rugby : Massy repart de l’avant

Rugby [Pro D2] : Massy repart de l’avant

0
PARTAGER
A l'image du 3e ligne André Gorin et du talonneur Thomas Bordes, les avants massicois ont livré un gros combat contre Biarritz. ©M.B.

Les Massicois ont décroché leur deuxième victoire de la saison vendredi contre Biarritz (29-20) grâce notamment à leur paquet d’avants. 

Deux semaines après le succès contre Brive (30-19), Massy se devait de confirmer pour bien lancer le troisième bloc de la saison de Pro D2. Mission accomplie. Les hommes du trio Faugeron-Gonin-Larousse se sont offert une nouvelle victoire de prestige cette fois contre Biarritz vendredi soir au stade Jules-Ladoumègue (29-20). Un succès qui leur permet de revenir à quatre points d’Aurillac, le premier non relégable.

Dans une première période sans grandes envolées, les Massicois n’auront été menés que l’espace d’un quart d’heure après que les visiteurs font mouche sur leur première incursion. Sur une penal-touche, Martinez, poussé par tout son pack, finit dans l’en-but, concrétisant un gros temps forts des visiteurs (3-7, 13e). Et même si Burton donne trois points de plus au BO (19e), les Massicois s’accrochent et leur répondent également sur une penal-touche, cette fois parfaitement négociée et conclue par Thomas Bordes (13-10, 30e) alors que les Basques venaient de perdre Tawake sur carton jaune. En supériorité numérique, les Essonniens ne manquent pas l’occasion de reprendre les commandes d’une rencontre marquée par un gros combat dans les zones de ruck et en mêlée. Dans ce secteur, les Bleus et Noirs ont pris peu à peu la mesure de leurs adversaires. « Devant, on a sûrement réalisé le match le plus abouti de la saison, que ce soit en ballons portés sur lesquels on marque deux essais ou en mêlée, on a mis en difficulté nos adversaires. On a récupéré pas mal de pénalités », confirme Benoit Larousse, l’entraîneur des avants. Les huit de devant plus les quatre rentrants ont tous répondu présents à l’image du 3e ligne André Gorin qui a encore fait preuve d’une belle débauche d’énergie.

Au retour des vestiaires, Graaff enquillent deux pénalités pour permettre à son équipe de se mette à l’abri d’un essai transformé (19-10, 49e). La rencontre perd de son intensité, notamment à cause du long arrêt de jeu suite à la blessure de Steven David (ndlr : sorti sur civière, le 3e ligne massicois se portait finalement bien après la rencontre) mais les Bleus et Noirs maintiennent la pression. Et à la suite d’une nouvelle pénal-touche, Thomas Bordes s’offre son deuxième personnel de la soirée (24-10, 67e). « J’ai juste conduit le camion, sourit le talonneur massicois, ravi de retrouver du temps de jeu. Je profite de la blessure de Youri (Delhommel) mais il n’y a rien de mieux que d’enchaîner les matchs pour retrouver la confiance. » 

Après deux victoires à domicile, les joueurs du RC Massy-Essonne ont également retrouvé la confiance. Mais peuvent-ils réaliser la passe de trois la semaine prochaine à Carcassonne ? S’ils montrent le même investissement durant 80 minutes, en dehors du petit relâchement à la sirène qui leur a coûté un dernier essai, les Essonniens n’en seront pas loin.

Aymeric Fourel

MASSY – BIARRITZ : 29-20 (13-10). Arbitre : M. Beun (Ligue Provence/Alpes/Côte-d’Azur).

2 157 spectateurs.

Evolution du score : 3-0, 3-7, 3-10, 6-10, 13-10 (mt), 16-10, 19-10, 24-10, 24-13, 29-13, 29-20.

Les points. Pour Massy : 3E Bordes (30e, 67e), Dumas (78e) ; 1T (30e) et 4P (9e, 22e, 43e, 49e) : Graaff. Pour Biarritz : 2E : Martinez (12e), M. Lucu (80e+1) ; 2T : Burton (12e), M. Lucu (80e+1) ; 2P  : Burton (19e), M. Lucu (76e).

Carton jaune : Tawake (29e) à Biarritz.

L’équipe de Massy : Graaff – Delai, Delage (cap.), Sheridan (Ropiha, 63e), Sella (Dumas, 68e) – (o) Grimoldby, (m) Prier (Dauvergne, 76e) – Pleindoux, Gorin, David (Azagoh, 54e) – Chauveau (Madigan, 49e), Cazac (Chauveau, 74e) – Currie (Chocou, 60e), Bordes (Grelleaud, 76e), Soave (Abadie, 44e) (Abraham, 47e). Entr. : Faugeron, Gonin et Larousse.

L’équipe de Biarritz : S. Lucu – Lazzarotto, Gimenez, Vakacegu, Artru (Tawalo, 76e) – (o) Burton (Elkington-Mc Donald, 52e), (m) Doubrere (M. Lucu, 52e) – Knight, De Conninck (Akhobadze, 34e-40e), Guiry (cap.) (Manu, 60e) – Hewitt, Bastien (Latierro, 60e) – Tawake (Akhobadze, 60e), Martinez (Chambord, 46e), Millar (Synaeghel, 53e). Entr. : Cronje et Isaac.

LAISSER UNE RÉPONSE