Essonne : Etre jeune aidant et tenir bon

Essonne : Etre jeune aidant et tenir bon

0
PARTAGER
premier ministre proches aidants stratégie gouvernement Chamarande
Les ministres ont échangé avec des proches aidants dont Martin (à gauche).

Mercredi 23 octobre, trois membres du Gouvernement ont écouté les témoignages de proches aidants au château de Chamarande.

« On a besoin de valoriser l’amour et l’engagement des proches », reconnaît Christelle Gesler, mère de famille engagée à la Fondation France Répit.

arrivée premier ministre édouard philippe chamarande présentation stratégie proches aidants gouvernement
Edouard Philippe a été accueilli par de nombreux élus locaux, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées.

Mercredi 23 octobre, le Premier ministre Edouard Philippe, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn et la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées Sophie Cluzel ont participé à une table ronde avec des proches aidants. Pour Céline Martinez, psychologue clinicienne et mère d’un enfant handicapé, « les aidants sont un gisement d’idées. Il suffit de leur tendre la main. » C’est chose faite dans la salle de la Grue jaune du domaine de Chamarande. Le Gouvernement a lancé sa stratégie de mobilisation et de soutien des proches aidants 2020-2022. Parmi les priorités, « épauler les jeunes aidants« .

Après l’accident de son père en 2014, Martin, 16 ans, s’est occupé de lui. « Pour ne pas le laisser seul, on alterne entre ma mère, des amis et moi. (…) J’ai eu beaucoup d’absences en première car j’étais épuisé physiquement. » Un absentéisme justifié pour ne pas le mentionner sur Parcoursup. La CPE (conseillère principale d’éducation) de son établissement à Montgeron, sensibilisée par l’association JADE (Jeunes aidants ensemble), a aménagé ses horaires. Martin a demandé aux ministres à ce que ces pratiques soient généralisées dans tous les lycées.

Selon l’étude « Adocare : les facteurs associés à la santé et au bien-être des lycéens », 17,1 % des 1448 lycéens interrogés ont un niveau d’aide élevé pour un proche. « Cela représente quatre jeunes aidants par classe », souligne Amarantha Bourgeois, directrice de l’association. Pour Edouard Philippe …

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 31 octobre.

Association JADE basée au Coudray-Montceaux : 07.67.29.67.39/[email protected]

premier ministre proches aidants stratégie gouvernement Chamarande
Sept proches aidants ont témoigné et proposé des solutions concrètes pour être soutenus.