Essonne : L’Adumec reste vigilante concernant la branche Sud du Rer D

Essonne : L’Adumec reste vigilante concernant la branche Sud du Rer D

0
PARTAGER
Un amendement qui fige le lancement des travaux a été adopté jusqu'à ce que la concertation soit menée à son terme.

La mobilisation de l’association Adumec, le 19 septembre dans les gares de Mennecy jusqu’à Malesherbes, a permis de remporter une première étape auprès de la Région et Ile-de-France Mobilités (ex-Stif).

C’est pour riposter contre le passage en force de la Région prévu le 20 septembre que les élus de l’association Adumec se sont fortement mobilisés. Pour eux, les voyageurs de la branche Malesherbes et des branches Sud de la Vallée ne seront pas des Franciliens de seconde zone.

En tous les cas, pas avant une lutte acharnée par des élus de terrain, de l’association Adumec et des usagers qui se battent depuis près d’un an pour faire entendre leurs voix. Et leur refus d’accepter un temps de transport allongé de 15 à 20 minutes, chaque jour, parce qu’il faut changer de train ou de quai à Juvisy-sur-Orge et Corbeil-Essonnes.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 28 septembre.

LAISSER UNE RÉPONSE