Sur scène, la diversité est leur force

[Essonne] Sur scène, la diversité est leur force

0
PARTAGER
Rendez-vous du 3 au 7 mai au théâtre de Corbeil et au lycée.

Le lycée Robert-Doisneau présentera sa comédie musicale « Nohan » au mois de mai. En attendant, petit tour en coulisses. 

En 2016, ce sont 2 600 spectateur que les élèves du lycée Robert-Doisneau avaient réussi à captiver pour leur spectacle « Swag ». Après des avis plus que positifs sur leur création, pourquoi s’arrêter là ? C’est tout naturellement que le lycée a décidé de remonter sur les planches, avec la comédie musicale « Nohan ». Avant que la troupe soit fin prête pour leurs représentations du 3 au 7 mai, ils répètent, encore et encore.

« Nohan » est une production 100 % lycée Robert-Doisneau. A l’écriture, on retrouve Cyril Fourcade. Un CPE décontracté, qui encourage ses élèves à le tutoyer. Lundi 19 février, à l’occasion d’une répétition, il était d’ailleurs en jogging. « C’est l’histoire de Nohan, une jeune de 17 ans qui s’interroge sur tout. Famille, relations jeunes/adultes, fraternité, amour… », explique le CPE. Tout y est.

Sur scène, en plus de Cyril, on retrouve surtout les élèves. « Après quatre castings en janvier 2017 et 120 candidatures, on en a recruté 45. » Et il faut savoir la mixité, à Cyril, c’est son dada. « 80 % des jeunes sont issus de filières non artistiques. On a voulu privilégier le vivre-ensemble et provoquer des rencontres inattendues ». Aucune discrimination dans sa pièce : les filières générales, professionnelles et technologiques s’y mélangent.

Des élèves comédiens, chanteurs, danseurs…
Des lycéens aux parcours différents, ce qui permet un enrichissement culturel. C’est ça qu’aime Cyril. « Nous avons même fait un voyage au ski pendant cinq jours, de quoi renforcer la cohésion de groupe. » Et de la cohésion, il en faut, quand on voit tout le travail fourni par les élèves, qui sont à la fois comédiens, musiciens, danseurs, chanteurs… Le tout réalisé avec un budget à la hauteur de son ambition, puisque le spetacle aura coûté pas moins de 50 000 €. Une somme financée en partie par la région Ile-de-France, l’agglomération Grand Paris Sud, le lycée Robert-Doisneau, la ville, le théâtre de Corbeil-Essonnes et d’autres partenaires privés.

 

Cheyenne, alias Nohan.

Nous avons posé quelques questions à Cheyenne, élève de première littéraire, qui joue le rôle de Nohan.

Le Républicain : As-tu déjà fait du théâtre ?
Cheyenne : Oui, mais jamais pour une pièce de 2h30 et encore moins dans le rôle principal. J’ai été recruté à la fois pour la comédie et pour le chant. J’ai un peu la pression.
Le Républicain : Qu’en pensent tes amis ?
Cheyenne : Je suis le seul dans mon groupe d’amis à jouer dans la pièce, mais ils sont contents pour moi. Je veux travailler dans un domaine artisique plus tard. Et jouer dans une pièce, ça aide.

Plus d’informations au 01.60.88.81.81. « Nohan » représentations du 3 au 7 mai au théâtre de Corbeil-Essonnes et au lycée. Billetterie accessible en cliquant ici.

LAISSER UNE RÉPONSE