Evry-Courcouronnes : la médecine en toute intimité

Evry-Courcouronnes : la médecine en toute intimité

0
PARTAGER

Le docteur Olivier Kourilsky présentera son livre La médecine sans compter à la Fnac d’Evry 2 le samedi 25 mai, à 14h.

Au fil des pages, il partage ses anecdotes de carrière : qu’elles soient drôles ou bouleversantes, toutes témoignent d’une certaine évolution de la médecine et des pratiques. Chef de service de néphrologie pendant 37 ans à l’ancien hôpital Louise-Michel, dans le quartier du Canal, le docteur Olivier Kourilsky vient de publier un nouvel ouvrage, La médecine sans compter, aux éditions Glyphes. Un livre très personnel qu’il dédicacera lors d’une séance à la Fnac d’Evry 2 le samedi 25 mai. Et qui sait, l’occasion de croiser le chemin d’anciens patients ? Car le professionnel de santé est resté très proche de certains malades, dont quelques uns sont aujourd’hui des amis. Une situation qui résume parfaitement l’humanité avec laquelle le docteur Kourilsky s’est occupé de ses malades.

Ce journal de bord, voire intime, fait ainsi voyager le lecteur dans les couloirs des hôpitaux parisiens. De son enfance à ses années d’internat, on suit le parcourt du jeune Kourilsky jusqu’à son arrivée à l’ancien hôpital Louise-Michel d’Evry-Courcouronnes. « La médecine hospitalière était une vocation, je suis tombé dedans quand j’étais petit. Mon père était chef de service à l’hôpital Saint Antoine et ma mère assistant des hôpitaux. Trois des six enfants Kourilsky sont devenus médecins. Le virus m’a contaminé très tôt : dès l’âge de dix ans, j’accompagnais mes parents à l’hôpital. Je m’y sentais chez moi », écrit celui qui a exercé dans le seul service de néphrologie de l’Essonne d’août 1982 à avril 2010… soit juste avant la fusion avec l’hôpital de Corbeil-Essonnes pour devenir le Centre hospitalier sud francilien.

 

Retrouvez l’intégralité de cet article dans notre journal ou notre édition numérique du jeudi 23 mai.

LAISSER UNE RÉPONSE