Essonne : Franck Marlin démissionne du Conseil municipal d’Etampes

Essonne : Franck Marlin démissionne du Conseil municipal d’Etampes

0
PARTAGER
Franck Marlin, député de la 2e circonscription de l'Essonne et maire honoraire d'Etampes.

Pour une fois, l’expression coup de tonnerre n’est pas usurpée. Franck Marlin, élu à Etampes depuis 1995, ville dont il a été maire de 1995 à 2017, vient d’annoncer sa démission du Conseil municipal.

« Je me dois de rappeler qu’il y a 15 jours, après la démission de Jean-Pierre Colombani, je réunissais la majorité municipale et déclarait ma candidature pour être Maire d’Etampes. Elle a été acceptée unanimement », rappelle Franck Marlin.

Le député et maire honoraire avoue cependant avoir été surpris « d’être informé tard dans la nuit, par une journaliste, que M. Pradot était candidat au poste de Maire, rompant le code de l’honneur, piétinant le devoir de silence qui s’imposait à tout à chacun ».

« En envoyant un communiqué de presse pour annoncer sa candidature dans la nuit de lundi à mardi, sans en informer personne et moi en particulier, il s’est lui-même placé hors de l’équipe. C’est sur le fond et sur la forme un acte lâche et grossier, synonyme de trahison », ajoute-t-il.

Le maire honoraire s’estime lésé après les années passées à s’engager pour la ville. « Nous ne sommes que de passage, mais en plus de 22 ans au cours desquels j’ai consacré beaucoup de temps et d’énergie à ma chère Ville, je pense l’avoir fait évoluer en bien. J’ai toujours présidé la destiné d’Étampes en équipe, collégialement, avec le sens des responsabilités qui impose le devoir de choisir. C’est aussi cela savoir être responsable. Et ce n’est pas un hasard si les Etampoises et les Etampois, au-delà de leurs idées politiques, m’ont renouvelé leur confiance. Aussi, comment pourrais-je accepter ces petites combines politiciennes et tous ces médiocres qui en sont à l’origine ? », demande-t-il.

Pour autant, le député affirme sa volonté de continuer à suivre de près le destin de la ville. « Cet après-midi je quitterai mon bureau pour rejoindre ma permanence parlementaire, face à l’Hôtel de Ville. Je recevrai, comme je l’ai toujours fait, toutes celles et tous ceux qui ont besoin d’être accompagnés, d’être conseillés, d’être aidés. C’est cela aussi être élu au service de l’autre. Et j’invite toutes celles et ceux qui me connaissent, qui me font confiance, à venir me rejoindre pour préparer et travailler ensemble, et pour relever les futurs grands défis », annonce Franck Marlin.

LAISSER UNE RÉPONSE