Football : Mélange d’émotions pour Yacine Bammou contre Viry

Football : Mélange d’émotions pour Yacine Bammou contre Viry

0
PARTAGER
Yacine Bammou (au centre) félicité par ses partenaires après son but. ©Michel Brisset

Yacine Bammou était de retour dans l’Essonne avec Caen (L1) pour affronter Viry-Chatillon (R1) lors des 16es de finale de la Coupe de France, mercredi soir. Une rencontre largement dominée (6-0) par les Normands. Premier buteur de la rencontre, l’ancien attaquant d’Évry a dédié son but à l’attaquant argentin Emiliano Sala tragiquement disparu dans un accident d’avion lundi dernier.

La qualification en poche mais la tête ailleurs. Mercredi, au stade Henri-Longuet de Viry-Chatillon, Yacine Bammou s’est rappelé au bon souvenir de la saison 2012/2013. Il portait les couleurs de l’AS Évry, en CFA 2 à l’époque. Il y avait inscrit neuf buts en vingt-deux matchs avant de signer au FC Nantes (L1). « Je sais ce que c’est le monde amateur. Ça mets des coups, ça joue dur et c’est agressif. Il fallait être prêt mentalement », confie l’international marocain (6 sélections), qui avait le sentiment du devoir accompli : « On a mis les ingrédients qu’il fallait pour remporter ce match. J’ai ouvert la marque très tôt, ce qui est important contre les petites équipes car sinon ça devient difficile. Tout le groupe a fait le taff (sic) et il faudra continuer ainsi. Je félicite les joueurs de Viry car ils ont fait un joli parcours et ils ont une très belle équipe. »

Un but en hommage à Sala
Malgré la qualification pour les 8es de finale de la Coupe de France, l’attaquant de 27 ans, très ému à l’issue de la rencontre, avait quelques mots pour Emiliano Sala, son ami et ex-coéquipier à Nantes (de juin 2015 à 2018), qu’il considérait comme son « frère ». « Quand j’ai marqué ce but j’ai directement pensé à lui. Depuis ce matin (hier) je pense à Emiliano. C’est ce qui m’a donné la force aujourd’hui de disputer ce match et de marquer ce but que je lui dédie », conclut le natif de Paris.

Jérémy Andrieux

LAISSER UNE RÉPONSE