Handball : Massy – Chambéry, le choc des relégables ce soir au...

Handball : Massy – Chambéry, le choc des relégables ce soir au COS

0
PARTAGER
Ibrahima Sall et les Massicois reçoivent Chambéry pour un match des mal classés, qui semble déséquilibré sur le papier. ©A.A.

Battus samedi dernier à Saint-Raphaël (21-25), les joueurs du Massy Essonne Hb remettent le couvert ce soir (20h30) au centre omnisports pour la réception de la lanterne rouge Chambéry. Un match déjà capital.

Après sept journées de Starligue, ils ne sont plus que deux à ne pas avoir encore goûté à la victoire : Cesson/Rennes (12e) et Massy (13e). Chambéry, qui ne comptait encore aucun point après six matchs, a en effet ouvert son compteur jeudi dernier en allant gagner sur le parquet de Nantes (32-28). Les Savoyards, toujours lanterne rouge, reviennent donc à la hauteur des Bretons et des Essonniens. Ces derniers se sont inclinés à Saint-Raphaël (21-25) samedi dernier. « Malgré la défaite, on a effectué une reprise encourageante, estime Tarik Hayatoune, le coach massicois. On a réalisé une bonne prestation globalement. On se rapproche petit à petit du niveau de la Starligue. »

En tête à la mi-temps (10-8) malgré une mauvaise entame (0-5, 7e), les partenaires de Johann Caron ont craqué dans les dix dernières minutes. « J’espère qu’on n’aura pas laissé trop d’énergie, s’inquiète Tarik Hayatoune avant la réception de Chambéry ce mercredi soir. Les Chambériens, qui ont joué deux jours plus tôt, seront plus frais et en confiance. La victoire à Nantes les a remis en selle mais ils auront plus de pression que nous car ils ont l’obligation de remonter au classement. » La situation actuelle des Savoyards ne correspond pas à leur statut de grosse écurie du championnat. Champions de France en 2001, les Rhône-Alpins n’ont depuis terminé qu’à deux reprises au-delà de la 5e place (6e en 2004 et 8e en 2014).

Au vu du palmarès des deux équipes, la rencontre de ce soir semble donc déséquilibrée. Mais le MEHB ne peut pas se permettre de perdre à nouveau à domicile. « Il nous reste six matchs à jouer d’ici la trêve. On doit en gagner deux si on veut se mettre dans les bonnes conditions pour jouer le maintien sur la deuxième partie de championnat », prévient Tarik Hayattoune, qui sera privé de Junior Réault. L’ailier massicois, qui s’est blessé à la cheville (petite fracture de la malléole), ne sera pas de retour avant a fin du mois.

Aymeric Fourel

LAISSER UNE RÉPONSE