Handball : Massy marque son premier point en Starligue

Handball : Massy marque son premier point en Starligue

0
PARTAGER
Le pivot massciois Jules Portet s'est montré à son avantage avec quatre buts sur cinq tirs. ©C.P.

Après trois défaites, Massy a décroché son premier point de la saison en obtenant le nul contre Cesson/Rennes (21-21), mercredi soir au centre omnisports Pierre-de-Coubertin.

« On est contents, on ouvre notre compteur dans ce championnat mais je suis un peu frustré car on aurait pu l’emporter ». L’entraîneur massicois Tarik Hayatoune était partagé après le nul arraché par son équipe contre Cesson/Rennes. Dès les premières minutes, ses joueurs sont au contact des Bretons (1-1, 1re puis 2-2, 2e). Malheureusement, Massy va voir Walczak se faire expulser pour un contact aérien sur Gudmunsson (3e). Sonnés, les coéquipiers de Johann Caron vont subir un premier écart des visiteurs (3-5, 8e). En face, le gardien breton, Kévin Bonnefoi, va littéralement écœurer les Massicois en stoppant 50% de leurs tirs (9 arrêts à 50 %). Défensivement, le MEHB est trop tendre et Frédéric Beauregard en profite pour nettoyer les lucarnes de Samir Bellahcene (7-10, 15e). Loin d’être résignés, les Lions jouent dur en attaque et obtiennent deux pénaltys convertis par Jérémi Pirani. Malgré tout, Cesson/Rennes mène toujours les débats (8-12, 24e). Juste avant la pause, le gardien essonnien effectue une double parade qui permet aux Massicois de n’accuser que  trois petits buts de retard à la pause (9-12).

Au retour des vestiaires, Massy est déterminé avec deux belles séquences défensives et un Samir Bellahcene en réussite. Le public du COS pousse et les Massicois reviennent à hauteur de leurs adversaires (12-12, 33e). Avec une bonne fixation de Jules Portet au poste de pivot, celui-ci va faire virer son équipe en tête avant qu’Antoine Conta ne l’imite pour donner deux buts d’avance à son équipe (16-14, 40e). Bousculés, les visiteurs n’ont pas dit leurs derniers mots avec deux buts d’Hugo Kamtchop Baril et un d’Allan Villeminot. Cesson/Rennes reprend les commandes de la rencontre (16-17). Tarik Hayatoune demande alors un temps mort. La suite du match est nerveuse avec beaucoup de fautes de part et d’autre.

A dix minutes du terme, Massy et Cesson/Rennes sont dos à dos (19-19, 50e). Dans le money-time, Massy craque et les Bretons s’échappent (19-21, 56e). Mais c’est sans compter sur le caractère des locaux qui, grâce à Junior Réault, arrachent le match nul (21-21). Les Massicois sont heureux mais le capitaine, Johann Caron, est un peu déçu de l’issue de ce match : « En début de deuxième période, on repasse devant mais on se précipite dans nos choix, on manque clairement de lucidité. J’espère que ce point va en amener d’autres ». Lors du prochain match, mercredi 11 octobre, Massy se déplacera à Ivry, un concurrent direct pour le maintien.

Jérémy Andrieux

Massy – Cesson/Rennes : 21-21 (9-12). Arbitres : MM. Bounouara et Khalid.

Massy. Gardiens : Bellahcene (60 min., 18 arrêts sur 36 tirs dont 0/2 pen.), Bauer (0/1 pen.). Joueurs de champ : Sall (1 but sur 6 tirs), Cramoisy (2/8), Pirani (4/4 dt 3/3 pen.), Bungue, Walczak, Caron (cap., 0/1), puis Réault (2/2), Mollerup, Alaimo, Laplace (3/3), Portet (4/5), Conta (1/3), Herceg (3/10), Lamy (1/2). Entr. : Hayatoune.

Cesson/Rennes. Gardiens : Lettens (3 min., 0/1), Bonnefoi (57 min., 15/34 dt 0/3 pen.). Joueurs de champ : Derbier (1/1)), Bolaers (0/2), Helgason (0/3), Hochet (0/2), Kamtchop Baril (3/3), Le Boulaire (1/2) puis Delecroix (0/3), Ooms, Villeminot (2/6 dt 1/1 pen.), Gudmundsson (3/5), Qerimi (4/6 dt 1/1 pen.), Dore (cap. 2/4), Guillo (0/2), Beauregard (5/11). Entr. : Sylla.

Expulsion : Walczak (3e) à Massy.

LAISSER UNE RÉPONSE