Handball : Massy rate le coche

Handball : Massy rate le coche

0
PARTAGER
Jérémi Pirani s'élève plus haut qu'Alexandre Tritta. Malgré un sans-faute aux tirs (13 buts), l'ailier massicois n'a pu empêcher la défaite. ©C.P.

Les Massicois se sont inclinés d’un petit but dans le duel des relégables qui les opposait à Chambéry mercredi soir (31-32) après avoir entrevu la victoire à dix minutes de la fin.

Le public du centre omnisports a cru à la première victoire massicoise mercredi soir contre Chambéry. Malheureusement, il devra encore patienter. « Ça s’est joué sur des détails, notamment quelques pertes de balle, qu’il faut qu’on arrive à corriger pour les prochains matchs, estime Jérémi Pirani, le meilleur marqueur du match avec 13 buts. On a également laissé pas mal d’énergie pour revenir au score après une première période compliquée. »

Malgré quelques minutes d’attente avant le coup d’envoi pour respecter l’horaire du diffuseur, Massy ne perd pas de temps. Bellahcene stoppe les deux premiers tirs adverses et Pirani file en contre par deux fois. La rencontre est idéalement lancée pour les Massicois qui font la course en tête jusqu’à une première perte de balle en attaque. Deux autres suivront. Et en l’espace de deux minutes, Massy passe de +1 à -2. Sonnés, les Lions accusent le coup. Les Savoyards, en regain de confiance après leur succès jeudi dernier à Nantes (32-28), enfoncent le clou. Et après un quart d’heure, ils mènent 13-8 dans un centre omnisports silencieux. Le coach croate de Chambéry, Ivica Obrvan se permet même de faire reposer ses cadres (Paturel, Briffe, Mindegia Elizaga). Malgré un Jérémi Pirani en réussite (8 sur 8 dont deux penaltys), Massy ne parvient pas à refaire son retard. Il faut même un double arrêt de Bellahcene juste avant la pause pour permettre aux Massicois de regagner les vestiaires avec quatre buts de retard (14-18).

Mais à la reprise changement de décor. Walczak, Pirani et Conta ramènent leur équipe à -1 (17-18, 34e). Un feu de paille. Chambéry reprend sa marche en avant sous la houlette d’Amine Bannour, auteur de trois penaltys en cinq minutes (20-24, 42e). Les Massicois ne lâchent rien et reviennent encore à hauteur des visiteurs grâce à un Pirani toujours en feu. L’ailier massicois donne l’égalisation à Massy (25-25, 47e) sur contre-attaque. Le MEHB peut même prendre les commandes de la rencontre mais la passe de Pirani pour Lamy est trop forte et l’arrière massicois ne peut contrôler. Ce n’est que partie remise. Après que Bauer a détourné un penalty de Bannour, Conta donne l’avantage à Massy pour la première fois (27-26, 50e). La défense massicoise a retrouvé sa solidité mais Herceg est définitivement exclu (56e) et laisse ses partenaires en infériorité numérique au plus mauvais moment (29-30). Une poussette sur Conta non sifflée et Mindegia Eligaza s’en va offrir le but de la victoire à Chambéry à la grande déception du public du centre omnisports qui siffle copieusement le duo d’arbitres à sa sortie sans oublier de féliciter leurs favoris, qui récupèrent la lanterne rouge de la Starligue laissée par les joueurs de la Savoie.

« C’est très frustant car Chambéry était largement à notre portée. Mais on n’a pas su reproduire la même intensité qu’à Saint-Raphaël. On a manqué de fraîcheur mais surtout de précision en attaque », estime Tarik Hayatoune, qui est persuadé que « ça va finir par sourire ». La prochaine réception de Saran (11e), le 29 novembre, avant un déplacement à Tremblay (12e) la semaine suivante, s’annoncent déjà comme des rendez-vous capitaux pour la suite de la saison.

Aymeric Fourel

 

Massy – Chambéry : 31-32 (14-18). Arbitres : MM. Bader et Weber.

Massy. Gardiens : Bellahcene (56 min, 12 arrêts sur 42 dont 0/3 pen.), Bauer (4 min., 1/2 pen.). Joueurs de champ : Sall (1 but sur 3 tirs), Pirani (13/13 dont 5/5 pen.), Caron (cap., 2/4), Laplace, Herceg (3/8), Lamy (1/1), puis Walczak (5/6), Cramoisy (2/6), Mollerup (2/7), Portet, Conta (2/2), Alaimo. Entr. : Hayatoune.

Non entrés : Verhaeghe, Bungue. Disqualifié : Herceg (56e).

Chambéry. Gardiens : Meyer (10/38 dt 0/4 pen.), Genty (0/1 pen.). Joueurs : Traoré (3/5), Tritta (4/8), Briffe (2/3), Patrol (1/1), Melic (6/9 dt 1/2 pen.), Mindegia Elizaga (9/11), puis Marescot (4/5), Banner (3/6 dt 3/4 pen.), Obranovic. Entr. : Obrvan.

Non entrés : Léger, Dentz, Minel (cap.), Malfondet.

LAISSER UNE RÉPONSE