Handball : Massy teste ses recrues

Handball : Massy teste ses recrues

0
PARTAGER
Nassim Bellahcene réussit à se frayer un chemin vers le but entre Artur Muller, futur Massicois, et un autre Strasbourgeois. ©C.P

Victorieux de vaillants strasbourgeois (33-26) vendredi soir au centre omnisports Pierre-de-Coubertin, les Massicois ont consolidé leur 5e place au classement général en vue des play-offs.

48 heures seulement après avoir annoncé leur décision de rejoindre le Massy Essonne Handball, les Strasbourgeois Tom Robyns (demi-centre) et Artur Muller (arrière gauche) étaient en action sur le parquet du COS Pierre-de-Coubertin, vendredi soir, pour une rencontre de la 20e journée de Proligue. De quoi faire connaissance avec leurs futurs coéquipiers et montrer leur talent à ceux qui les supporteront la saison prochaine.

C’est Artur Muller qui se met le premier en évidence, inscrivant les trois premiers buts de l’entente Strasbourg/Schiltigheim (2-3, 7e). Le grand gaillard de 25 ans prendra d’ailleurs la pause avec son nouveau maillot à la fin de la partie. Le Belge Robyns commence lui par goûter à la rudesse essonnienne sous la forme d’une intervention de Lamy à hauteur de carotide, laquelle vaudra au Massicois le premier carton jaune du match (6e).

Contrairement aux pronostics, les débats sont équilibrés entre le relégué de Starligue et le promu de Nationale 1. A tel point que les deux formations, qui ne boxent a priori pas dans la même catégorie, regagnent dos à dos leur vestiaire à la pause (15-15). « Quand on arrive vers la fin de saison, il est souvent plus délicat d’affronter des équipes de bas de tableau qui doivent grappiller des points pour sauver leur peau, que des formations du ventre mou qui n’ont plus rien à craindre ou à espérer », rappelle Tarik Hayatoune. Il faut donc attendre un fait de jeu, l’exclusion de Baillet – coupable d’une vilaine faute sur Bellahcene (38e) – pour assister au décollage de la fusée massicoise. Menés de deux buts (16-18), les Essonniens accélèrent face à des Alsaciens désorganisés et passent un 4 à 0 à leurs hôtes (22-18, 42e). La suite est un cavalier seul des partenaires de Junior Réault, seulement entaché par la sortie sur civière de Nicolas Huyghe. Auteur d’un arrêt spectaculaire en reculant, le portier massicois prend son poteau en plein visage et reste groggy au sol (53e). Heureusement, le score était acquis (28-23) et Massy s’impose finalement 33 à 26.

Michaël Cesaratto

MASSY – STRASBOURG/SCHILTIGHEIM : 33-26 (15-15). Arbitres : MM. Bounouara et Thobie. 750 spectateurs.

Massy. Gardiens : Poirier (26 min, 2/14 arrêts), Huyghe (31 min, 8/21 arrêts, 1 but inscrit), Portat (3 min, 1/2 arrêt). Joueurs de champ :Réault (7/7 buts dont 2/2 penaltys), Conta (2/5), Lamy (2/6), Portet (1/1), Bellahcene (5/9), Caron (cap., 3/6) ; puis Brkljacic (7/11, dt 1/2 pen.), Cramoisy (3/5), Aguilar (1/1), Pirani (1/1). Entr. : Hayatoune.

Strasbourg/Schiltigheim. Gardiens : Daskaloski (41 min, 9/31 arrêts dt 1/2 pen.), Duchêne (19 min, 3/13 arrêts dt pen.). Joueurs de champ :Hugard (2/2), Mika (1/2), Muller (9/14 dt 4/4 pen.), Skatar (6/9), Robyns (2/6), Parisini (3/3) ; puis Martin (cap., 0/2), Baillet (1/4), Lefebvre (2/4), Bonnemberger, Liard, Villen. Entr. : Boesch.

Disqualifié : Baillet (38e) à Strasbourg.

LAISSER UNE RÉPONSE