Handball : Massy veut enchaîner un deuxième succès ce soir à Tremblay

Handball : Massy veut enchaîner un deuxième succès ce soir à Tremblay

0
PARTAGER
Mirko Herceg et les Massicois tenteront de décrocher leur premier succès à l'extérieur de la saison ce soir à Tremblay. ©B.U.

Une semaine après avoir décroché leur première victoire en Starligue contre Saran (25-23), les Massicois ont bien l’intention de confirmer ce mercredi soir (20h) sur le parquet de Tremblay-en-France, autre concurrent direct au maintien.

« On a savouré mercredi, on s’est reposés jeudi mais à partir de vendredi, on s’est remis au travail pour préparer le prochain match ». Tarik Hayatoune et ses troupes veulent poursuivre sur leur dynamique pour aller chercher une seconde victoire consécutive mercredi soir. Hasard du calendrier, c’est à Tremblay-en-France, un autre concurrent direct au maintien, que les Massicois tenteront de relever ce challenge. Un match particulier pour les partenaires de Johann Caron qui marquera leurs retrouvailles avec leur ancien entraîneur Benjamin Braux, celui qui les a conduits en Starligue en juin dernier. « On a vécu une aventure extraordinaire, rappelle le Nancéien. Peu de gens croyaient en nous mais on a réussi l’impossible. C’est magnifique d’avoir pu terminer sur cette montée après six ans à Massy. On a bouclé la boucle. Mais demain (mercredi), il n’y aura pas de sentiment. »

Dans ce duel de promus, la pression sera sur les épaules de Tremblay, 13e et relégable. « C’est un match capital, un match à quatre points, prévient Benjamin Braux. On est dans la même situation que Massy la semaine dernière. On n’a pas le droit à l’erreur. Il faut gagner. » De leur côté, les Essonniens affichent une belle sérénité et rêvent d’aller faire un coup. « On a vécu le même match la semaine dernière mais cette fois on jouera plus libérés, prévient Tarik Hayatoune. Une défaite ne sera pas catastrophique car on n’aura qu’un point de retard sur Tremblay. Par contre, en cas de victoire, on peut faire un mini-break dans notre championnat à quatre avec Cesson, Saran et Tremblay. »

Si Valentin Laplace (entorse de la cheville) sera encore absent, Enzo Cramoisy (déchirure au psoas) devrait faire son retour pour conduire l’attaque massicoise, la plus mauvaise de la Starligue (22,36 buts inscrits par match). Mais le MEHB devrait une nouvelle fois s’appuyer sur sa défense et son jeune (22 ans) gardien Samir Bellahcene (2e en terme d’arrêts derrière le Nîmois Rémi Desbonnet) pour contrer Tremblay et Luc Steins. « Il n’y aura pas de plan anti-Steins car le danger peut venir de partout, prévient Tarik Hayatoune. Mais beaucoup de mes joueurs le connaissent par cœur, ça sera donc un avantage pour nous. »

Aymeric Fourel

LAISSER UNE RÉPONSE